Au Sri Lanka

14 janvier 2018 16:44; Act: 14.01.2018 16:43 Print

Les femmes auront le droit d'acheter de l'alcool

Le Sri Lanka a levé l'interdiction faite aux femmes depuis 39 ans d'acheter de l'alcool ou de travailler dans des établissements où l'on vend ou fabrique des boissons alcoolisées.

storybild

Désormais, les femmes pourront travailler dans des bars. (photo: AFP)

Sur ce sujet

La loi de 1979 qui interdit la vente de toute boisson alcoolisée aux femmes sur l'île de 21 millions d'habitants a été abolie dans le cadre d'une lutte plus large contre le sexisme dans les textes de loi, a annoncé dimanche un porte-parole du ministère des Finances, Ali Hassen. «L'idée est de restaurer la neutralité entre les sexes», a-t-il commenté. Les femmes pourront désormais également travailler dans des établissements où l'on fabrique ou vend de l'alcool, notamment dans les bars.

Il est cependant toujours interdit de vendre de l'alcool à des membres de la police ou des forces armées en fonction, a ajouté M. Hassen. Dans son budget de novembre, le Sri Lanka a décidé une augmentation des taxes déjà très élevées sur les alcools forts, mais a considérablement diminué les prix du vin et de la bière. Selon d'autres mesures prises récemment par le ministre des Finances Mangala Samaraweera, les pubs et les bars peuvent désormais rester ouverts plus tard.

L'origine de l'interdiction faite aux femmes d'acheter de l'alcool est incertaine mais un représentant du ministère des Finances a déclaré qu'elle pouvait avoir été pensée à l'époque pour apaiser les représentants bouddhistes conservateurs. L'assouplissement des lois sur l'alcool a provoqué des réactions hostiles dans certains pans de la société, dans ce pays majoritairement bouddhiste. Le Mouvement national pour la protection des droits du consommateur a accusé le ministre des Finances d'encourager la consommation d'alcool, et a exhorté le président Maithripala Sirisena à intervenir pour maintenir les restrictions.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • elena le 15.01.2018 02:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdrrrrrr je les comprendrais jamais c’est nationalité ( musulman ) mes bon c’est bien pour les femmes au moin ils ons le ( droit ) de faire une chose dans leur vie ^^

  • MissID le 15.01.2018 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La loi a été abolie il y a plusieurs jours déjà. En revanche, elle vient d’être restaurée... suivez un peu.

Les derniers commentaires

  • MissID le 15.01.2018 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La loi a été abolie il y a plusieurs jours déjà. En revanche, elle vient d’être restaurée... suivez un peu.

  • elena le 15.01.2018 02:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdrrrrrr je les comprendrais jamais c’est nationalité ( musulman ) mes bon c’est bien pour les femmes au moin ils ons le ( droit ) de faire une chose dans leur vie ^^

    • Amandine le 15.01.2018 07:52 Report dénoncer ce commentaire

      Petite précision, le Sri Lanka est à majoritèrement bouddhistes (74 % de la population du Sri Lanka). L’islam n'est pratiqué que par environ 9% de la population sri lankaise. Et n'oubliez pas que les droits des femmes dans les pays européens "catholiques" sont encore bien fragiles. Ca ne fait que 50 ans que les femmes peuvent ouvrir un compte bancaire et travailler sans l'accord de leur mari en France !

    • Masha 58 le 15.01.2018 08:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Amandine: Puis je vous rectifier? Le Sri Lanka 73,8% sont bouddhistes, 26,1 % sont de hindous (tamouls) et 0,1% sont de religions diverses, dont le Christianisme et l'Islam. Les Musulmans se trouvent plutôt dans les îles de l'Océan Indien!