Australie

13 janvier 2018 15:17; Act: 13.01.2018 15:30 Print

Il invite les harceleurs de sa fille à l'enterrement

Cible d'attaques virulentes sur les réseaux sociaux, une ado de 14 ans s'est suicidée. Sa famille lance un appel pour aider les autres victimes de harcèlement.

storybild

L'adolescente avait posé en 2010 pour une publicité de chapeaux "Akubra Hats". (photo: Facebook)

Sur ce sujet

La jeune Amy s'en est allée à 14 ans, préférant mettre fin à ses jours plutôt que de continuer à subir les insultes de ses camarades de classe. L'adolescente a été retrouvée sans vie le 3 janvier. Sa famille et ses proches se sont réunis vendredi pour lui rendre un dernier hommage.

Surnommée Dolly, parce qu'«elle ressemblait à une poupée ('doll' en anglais) de porcelaine», la jeune fille était «gentille, douce et aimante», raconte son père au Mirror. Après la cérémonie, ce dernier, accompagné de sa femme et de son autre fille, a pris la parole pour sensibiliser l'assemblée aux ravages du harcèlement à l'école. «Ça ne ramènera pas notre Dolly, mais ça évitera peut-être la perte d'un autre enfant.»

Un peu plus tôt dans la semaine, l'homme avait également posté sur Facebook un message dans lequel il invitait les bourreaux de sa fille à se rendre à ses obsèques, afin qu'«ils voient par eux-mêmes» les conséquences de leurs actes.

«Dolly a eu la force de faire ce qu'elle jugeait nécessaire pour échapper au mal de ce monde», a-t-il encore expliqué aux médias. La police de son côté a ouvert une enquête.

(L'essentiel/dri)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • yougosigno le 13.01.2018 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est moche....je pense que les gamins d'aujord'hui se rendent encore moins compte à quel point cela peut devenir grave. RIP la petite :-(

  • Je les plains de tout coeur le 13.01.2018 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pour éviter ce genre de drame alors il faut des sanctions sérieuses envers les harceleurs pour que cela ne soit plus inpunis et qu'ils y réfléchissent avant. Je plains les parents, mais ils devraient plutot exiger des recherches actives et des sanctions à la hauteur de la gravité des faits.

  • Ivan le 13.01.2018 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    Repose en paix mon Coeur !!

Les derniers commentaires

  • déchéance de la société le 14.01.2018 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    dans la société où l'on vie et le laxisme des parents face a l'éducations des enfants, le monde va aller de mal en pire. c'est pas le premier enfants qui part comme ça et ça ne sera pas le dernier. C'est a chacun de prendre conscience de ses responsabilités en tant que parents et être humains. Dès le plus jeune age, les enfants apprennent a être égoïste et individuel! et pourtant ce n'est pas une fatalité de devenir comme ça... c'est juste un manque d’éducation et de savoir vivre! paix a son âmes et condoléance a sa famille!

  • sowat le 14.01.2018 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui, que les parents des harceleurs prennent leurs responsabilités. Et qu'on ne dise pas qu'un ado de 13-14 ans ne sait pas ce qu'il fait ou ne se rend pas compte. C'est totalement faux. Il faut tenir compte également de l'effet de meute. Simple notion bestiale et horrifiante que l'on peut noter parmi les adultes également !!

  • patrice57 le 14.01.2018 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Étaler sa vie au grand jour peut avoir de graves conséquences !

  • Zen le 14.01.2018 01:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est très triste et dramatique. J’espère que les parents des harceleurs prendront leurs responsabilités. L’éducation et la pédagogie commencent à la maison.

  • papy le 13.01.2018 18:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce type de cas , je suis à 100% pour la délation !