Au Mexique

22 mars 2018 07:28; Act: 22.03.2018 11:44 Print

Un journaliste tué dans l'État de Veracruz

Un journaliste mexicain a été tué par balle dans l'état de Veracruz, a annoncé mercredi la Commission d'État pour la protection des journalistes (CEAPP).

Sur ce sujet

Leobardo Vázquez Atzin a été assassiné devant son domicile, a précisé Ana Laura Pérez, la présidente de la CEAPP de Veracruz, l'un des États les plus dangereux pour les journalistes. La victime travaillait jusqu'à l'année dernière pour le journal Opinion de Poza Rica. Il était administrateur sur la plateforme Facebook du site Enlace Informativo Regional. Il n'avait pas fait état de menaces auprès du CEAPP mais ses collègues ont rapporté qu'il avait «reçu des menaces de la part d'un notaire».

Douze journalistes ont été tués en 2017 au Mexique, selon l'organisation pour la liberté d'expression Artículo 19, 11 selon Reporters sans frontière, une enquête étant en cours sur les circonstances et la situation professionnelle d'un reporter assassiné dans l'État de Veracruz. Le Mexique est considéré comme un des pays les plus dangereux au monde pour la presse, avec plus de 100 reporters tués depuis 2000, selon les associations de défense de la liberté d'expression. Elles dénoncent le fait que 90% de ces crimes restent impunis.

L'État de Veracruz est le théâtre d'affrontements entre trois cartels de la drogue, Jalisco Nueva Generacion, Los Zetas et le cartel du Golfe, qui bénéficient souvent de complicités d'autorités locales. Outre le narcotrafic, ces cartels se livrent à l'extorsion, aux enlèvements, au recrutement de migrants et au vol de combustibles de la société pétrolière nationale Pemex.

(L'essentiel/afp)