États-Unis

10 février 2017 12:26; Act: 10.02.2017 14:17 Print

Son chaton est resté blotti contre elle jusqu'à sa mort

Se sachant condamnée, une jeune fille de 12 ans a demandé un petit chat à ses parents. Dès son arrivée, l'animal s'est consacré entièrement à l'ado. Aujourd'hui, il aide sa famille à aller de l'avant.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Kylie Myers était âgée de 12 ans quand elle a appris qu'elle souffrait d'un cancer des os. L'adolescente a entamé un traitement «brutal», selon le terme employé par sa maman, mais a fait preuve d'un courage hors du commun. «Elle trouvait toujours un moyen d'être joyeuse», confie Robin. Son traitement se déroulant plutôt bien, l'adolescente a commencé à parler à ses parents de son désir d'avoir un petit chat, écrit BuzzFeed. Sa maman n'était pas opposée à cette idée, mais préférait attendre la fin des séances de radiothérapie, et faire ensuite le point sur l'état de santé de sa fille.

Mais dans les derniers jours de son traitement, une douleur à l'épaule est apparue: le cancer de Kylie s'était propagé à travers tout son corps et l'adolescente était condamnée. De retour à la maison, la jeune fille a réclamé une dernière fois un chaton à son papa. À peine une heure plus tard, Liza passait la porte de la maison des Myers. Il s'est alors passé quelque chose d'extrêmement fort entre la petite chatte et sa nouvelle propriétaire. Immédiatement, Liza a posé sa patte sur l'épaule endolorie de Kylie. Et pendant deux jours et demi, le chaton est resté auprès de l'adolescente, «complètement dévoué à aimer Kylie». «C'était sa mission et c'était la chose la plus magnifique à regarder», raconte la maman de la jeune fille.

Une mission prise très à cœur

Au moment d'évoquer ses dernières volontés, Kylie a demandé à ses parents d'aider la recherche contre le cancer et de prendre soin de son petit chat. «Elle m'a demandé de veiller sur Liza mais c'était comme si elle demandait à Liza de veiller sur moi», confie Robin. Une nouvelle fois, la petite minette a pris son rôle très à cœur: «Dès que je commençais à pleurer, Liza, où qu'elle soit dans la maison, accourait, se blottissait contre moi et attendait avec moi que ça passe», explique l'Américaine.

Un an après le décès de leur fille, ses parents ont raconté l'histoire de Kylie et Liza à Mutual Rescue, un groupe qui réalise des films montrant la force des liens entre les hommes et les animaux. Touché par le récit des Myers, Mutual Rescue a créé une vidéo rendant hommage à la jeune fille ainsi qu'au dévouement de Liza. «Jamais je n'avais connu un animal de compagnie qui ressente autant ce dont nous avons besoin», explique Robin dans ce clip poignant, publié le 1er février dernier.

(L'essentiel/joc)