Coronavirus en Australie

17 mars 2020 07:53; Act: 17.03.2020 10:48 Print

Des supermarchés testent l'heure pour les seniors

Les personnes âgées ont été admises mardi matin, seules, pendant une heure, dans plusieurs supermarchés d'Australie. Avec plus ou moins de réussite.

storybild

Les magasins vont en tirer des leçons et poursuivre toute la semaine cette initiative. (photo: AFP/Peter Parks)

Sur ce sujet
Une faute?

Les personnes âgées ont été admises mardi matin, seules, pendant une heure, dans plusieurs supermarchés d'Australie qui ont expérimenté avec plus ou mois de réussite cette mesure destinée à permettre aux seniors de faire leurs courses plus sereinement. Devant certaines enseignes de Melbourne (sud) ou encore Sydney (sud-est), de longues files d'attente se sont formées très tôt, et certains clients sont finalement repartis les mains vides.

«C'est le premier jour que nous mettons en œuvre cette heure dédiée et nous savons que tout n'a pas été parfait dans tous nos magasins», a reconnu dans un communiqué la directrice générale de Woolworths Supermarkets, Claire Peters, dont le groupe réserve le créneau de 7 à 8 heures aux personnes âgées et aux handicapés. Les magasins vont en tirer des leçons et poursuivre toute la semaine cette initiative, a déclaré Mme Peters. Même si des agents de sécurité se sont efforcés pendant une heure d'empêcher les clients qui avaient moins de 60 ans d'entrer dans les magasins, des supermarchés ont eu certains rayons rapidement dévalisés.

Sentiments mitigés

Et au Woolworths de Neutral Bay, dans le nord de Sydney, les sentiments étaient mitigés. «Cette mesure est importante mais je ne crois pas que ce soit la meilleure façon de procéder. Il faudrait faciliter les livraisons à domicile car on ne devrait pas voir des personnes de 93 ans faire leurs courses», a déclaré à l'AFP dans la file d'attente, Irie Voico, 71 ans. Un autre client, a expliqué sous couvert d'anonymat qu'il était mal à l'aise à l'idée de rassembler au même endroit autant de personnes de la tranche d'âge considérée comme la plus vulnérable au nouveau coronavirus.

Mais certains se félicitaient d'une initiative censée permettre aux seniors d'éviter de se confronter à la cohue provoquée par la ruée sur les produits de première nécessité. «Cela a été très bien géré ce matin. Félicitations à Woolworths. Tout le monde se comporte très bien», a déclaré Max Hill, 75 ans. Une vidéo largement diffusée sur Internet avait montré au début du mois trois femmes dans l'allée d'un supermarché de Sydney se tirant les cheveux, criant et se battant pour un gros paquet de papier toilette. L'Australie dénombre à ce stade près de 400 cas de coronavirus. Cinq personnes ont succombé à la maladie dans l'immense île-continent.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.