Décision américaine

12 janvier 2018 20:40; Act: 12.01.2018 20:50 Print

Les sanctions contre l'Iran sont bien levées

L'administration américaine de Donald Trump s'apprête à confirmer l'absence de sanctions contre le régime de Téhéran, mais «pour la dernière fois».

storybild

Le régime d'Hassan Rohani est dans le viseur de l'administration américaine. (photo: AFP/ho)

Sur ce sujet

Le président américain Donald Trump va confirmer la suspension des sanctions économiques contre l'Iran levées dans le cadre de l'accord sur le nucléaire mais pour la «dernière fois», a annoncé vendredi la Maison Blanche. «La décision du président est de suspendre une fois de plus les sanctions nucléaires, afin de rester dans l'accord» signé en 2015 avec Téhéran et d'autres grandes puissances (Chine, Russie, France, Allemagne, Royaume-Uni). D'ici la prochaine échéance de suspension des sanctions, dans 120 jours pour les principales d'entre elles, «il entend travailler avec nos partenaires européens sur un accord de suivi» visant à durcir les conditions du texte de 2015, a ajouté ce haut responsable.

En revanche, le Trésor américain a imposé vendredi de nouvelles sanctions ciblées contre 14 personnes ou entités iraniennes pour des «violations des droits de l'Homme» ou en lien avec le programme balistique controversé de Téhéran. Ces sanctions visent en premier lieu le chef de l'Autorité judiciaire Sadegh Amoli Larijani. Selon un autre haut responsable de l'administration Trump, sa présence sur la liste des personnes sanctionnées «aura des conséquences politiques sérieuses» car cela revient à frapper «le sommet du régime». Ces nouvelles sanctions n'ont pas de lien direct avec le programme nucléaire iranien, car réimposer les mesures punitives levées depuis l'accord de 2015 aurait entraîné sa mort immédiate.

Selon le premier haut responsable de l'administration américaine, Donald Trump veut que l'accord «complémentaire» censé être conclu avec les Européens soit permanent et permette aux signataires de réimposer des sanctions contre l'Iran s'il n'en respecte pas les termes, même si Téhéran ne participera pas à sa rédaction contrairement au texte de 2015. Les autres signataires de l'accord conclu à Vienne il y a près de trois ans, Européens et Iraniens en tête, défendent fermement un texte censé empêcher Téhéran de se doter de l'arme atomique.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peut être un conflit de moins? le 13.01.2018 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de conflits ouverts avec la Russie. La Corée du Nord qui dialogue pour la 1ere fois d'elle-même. Et maintenant un apaisement avec l'Iran avec confirmation de la levée des sanctions. Je n'aime pas le personnage tel qu'on nous le montre (je ne le connait pas personnellement). Mais force est d'avouer que malgré cela, le monde se porte un peu mieux depuis Trump. J'en viens à me demander ce que faisait les diplomates avant, vu pourtant les sorties assez crues de Trump. Mais surtout Obama, prix Nobel de la paix? Pourquoi ne pouvait-il pas? Trop de chichi, pas assez de vérité?

  • 20-100 le 13.01.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il était grand temps que les USA respectent leur part des accord de 2015, accords respectés à la lettre par l'Iran, selon conclusions d'une mission de l'AIEA. La guerre en Irak a été un cadeau énorme fait à l'Iran, les USA ont joué faux, une fois de plus, mais il est aussi grand temps qu'on empêche ce pays d'aller semer le désordre partout dans le monde. Pourquoi n'infligerait-on pas des sanctions contre les USA quand ils ne respectent pas leur parole?

Les derniers commentaires

  • 20-100 le 13.01.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il était grand temps que les USA respectent leur part des accord de 2015, accords respectés à la lettre par l'Iran, selon conclusions d'une mission de l'AIEA. La guerre en Irak a été un cadeau énorme fait à l'Iran, les USA ont joué faux, une fois de plus, mais il est aussi grand temps qu'on empêche ce pays d'aller semer le désordre partout dans le monde. Pourquoi n'infligerait-on pas des sanctions contre les USA quand ils ne respectent pas leur parole?

  • Peut être un conflit de moins? le 13.01.2018 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de conflits ouverts avec la Russie. La Corée du Nord qui dialogue pour la 1ere fois d'elle-même. Et maintenant un apaisement avec l'Iran avec confirmation de la levée des sanctions. Je n'aime pas le personnage tel qu'on nous le montre (je ne le connait pas personnellement). Mais force est d'avouer que malgré cela, le monde se porte un peu mieux depuis Trump. J'en viens à me demander ce que faisait les diplomates avant, vu pourtant les sorties assez crues de Trump. Mais surtout Obama, prix Nobel de la paix? Pourquoi ne pouvait-il pas? Trop de chichi, pas assez de vérité?