États-Unis

04 mai 2019 21:01; Act: 04.05.2019 21:05 Print

Elle a été tuée chez elle par un policier

Les faits s'étaient déroulés à Minneapolis en 2017. Un policier avait tiré sur une femme tandis qu'il intervenait chez elle. Sa famille touchera vingt millions d'indemnisation

storybild

La victime avait 40 ans et était professeure de yoga. (photo: Aaron Lavinsky)

Sur ce sujet
Une faute?

La ville de Minneapolis, dans le nord des États-Unis, a passé un accord à l'amiable pour indemniser à hauteur de 20 millions de dollars la famille d'une Australienne abattue par un policier municipal en 2017. L'agent a été reconnu coupable de meurtre mardi.

La victime, une professeure de yoga de 40 ans, avait contacté le service d'urgence américain 911 pour signaler une possible agression dans une ruelle près de chez elle. Le policier de 33 ans était intervenu et lui avait tiré dessus, la blessant à l'abdomen.

L'accord à l'amiable est le plus onéreux jamais passé par la ville de Minneapolis, la plus peuplée de l'État du Minnesota. «Ce n'est une victoire pour personne, mais un moyen pour notre ville d'avancer», a expliqué vendredi Jacob Frey, son maire.

«Changer la police»

La famille de l'Australienne a prévu de faire don de deux millions de dollars à une organisation caritative luttant contre les armes à feu à Minneapolis. Selon un avocat de la famille, cet accord a vocation à «envoyer un message clair pour permettre de changer la police de Minneapolis d'une manière qui aidera toutes les communautés».

Quant au policier, qui a été renvoyé de la police de Minneapolis, il a été reconnu coupable de meurtre sans préméditation et d'homicide involontaire. Il a été cependant acquitté de l'accusation la plus lourde qui le visait, c'est-à-dire meurtre avec préméditation. Sa peine doit être connue le 7 juin.

(L'essentiel/ats)