En Allemagne

30 mai 2011 08:07; Act: 30.05.2011 20:47 Print

La fin du nucléaire prévue en 2022

Angela Merkel a annoncé, lundi, que l'Allemagne sera la première grande puissance industrielle à renoncer à l'énergie nucléaire. Une décision qualifiée d'«irréversible».

storybild

Après Fukushima, Angela Merkel avait fait volte-face. (AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Allemagne fermera ses derniers réacteurs nucléaires en 2022, devenant ainsi la première puissance industrielle à renoncer à l'énergie atomique, a annoncé lundi, le ministre de l'Environnement. La grande majorité des 17 réacteurs allemands ne sera plus en service d'ici fin 2021, et les trois derniers, les plus récents, fonctionneront jusqu'à fin 2022 au plus tard, a détaillé le ministre, Norbert Röttgen, qui a qualifié cette décision d'«irréversible», au sortir de négociations au sein de la coalition gouvernementale de la chancelière Angela Merkel.

L'Allemagne compte 17 réacteurs nucléaires sur son territoire, dont huit ne sont actuellement plus connectés au réseau de production d'électricité. Ces huit sites ne seront plus réactivés, a précisé le ministre. L'Allemagne devra trouver d'ici fin 2022 comment couvrir 22 % de ses besoins en électricité actuellement couverts par ses centrales atomiques.

Vote du prolongement fin 2010

Un arrêt définitif des 17 réacteurs nucléaires allemands aux alentours de 2022 est pratiquement un retour au calendrier fixé au début des années 2000 par une coalition sociaux-démocrates/Verts. La chancelière allemande avait pourtant fait voter fin 2010 un prolongement de 12 ans en moyenne de la durée légale d'exploitation des réacteurs du pays, contre sa propre opinion publique, provoquant ainsi une flambée du sentiment antinucléaire en Allemagne. Mais confrontée à la catastrophe de Fukushima en mars, Mme Merkel avait immédiatement arrêté les centrales les plus vieilles et lancé une réflexion sur l'abandon du nucléaire civil, qui doit aboutir à une décision formelle lors du conseil des ministres du 6 juin.

Le 23 mars, la chancelière avait même déclaré «plus tôt on sortira de l'énergie atomique, mieux ce sera.»

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Courageux le 30.05.2011 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Comme ça les allemands achèteront de l'électricité nucléaire à la France (pas de centrale sur le territoire sacré du Heimat) et continuer à polluer avec les centrales thermiques charbon et pétrole !! Le rêve allemand, garder l'énergie mais exporter la pollution !!

  • Florent le 25.05.2012 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    En Allemagne, la production d'électricité renouvelable augmente plus vite que la diminution d'électricité nucléaire. Par ailleurs, l'Allemagne exporte plus d'électricité vers la France que l'inverse, depuis longtemps, exception faite de quelques mois en 2011. Statistiques mensu

Les derniers commentaires

  • Florent le 25.05.2012 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    En Allemagne, la production d'électricité renouvelable augmente plus vite que la diminution d'électricité nucléaire. Par ailleurs, l'Allemagne exporte plus d'électricité vers la France que l'inverse, depuis longtemps, exception faite de quelques mois en 2011. Statistiques mensu

  • Courageux le 30.05.2011 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Comme ça les allemands achèteront de l'électricité nucléaire à la France (pas de centrale sur le territoire sacré du Heimat) et continuer à polluer avec les centrales thermiques charbon et pétrole !! Le rêve allemand, garder l'énergie mais exporter la pollution !!