En Russie

06 novembre 2017 15:29; Act: 06.11.2017 15:49 Print

Un tigre a attaqué une gardienne de zoo

Un tigre de Sibérie, dont la porte de l'enclos était accidentellement restée ouverte, a attaqué une gardienne qui lui apportait à manger, ce week-end, à Kaliningrad.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Une gardienne de zoo a échappé à une mort atroce grâce à la présence d'esprit de certains visiteurs, ce week-end, dans l'enclave russe de Kaliningrad. La jeune femme était en train d'apporter de la nourriture à un tigre de Sibérie quand le fauve l'a sauvagement attaquée. Pour une raison encore inconnue, la cage de l'animal était accidentellement restée ouverte, rapporte le Daily Mail.

Typhoon était en train de se déchaîner sur sa victime lorsque des témoins de la scène se sont mis à hurler et à lancer des pierres dans sa direction. Certains visiteurs se sont même emparés d'une table et de chaises dans un café voisin et les ont jetés par-dessus la barrière afin de distraire le tigre et de laisser le temps à la gardienne de se mettre à l'abri. Grièvement blessée, la jeune femme a été emmenée d'urgence à l'hôpital. Elle se trouve aux soins intensifs, mais sa vie ne semble pas en danger. «Le visage de la fille était en sang. Elle criait et essayait de repousser l'animal», raconte un témoin.

C'est la première fois que Typhoon, un tigre âgé, s'en prend à un employé du zoo. Un porte-parole du parc a félicité les visiteurs pour leur réaction salvatrice. C'est d'ailleurs un client qui a pris l'initiative d'appeler une ambulance. Typhoon, lui, a subi beaucoup de stress et a été ramené dans son enclos. Le fauve ne sera pas euthanasié: «Aucune mesure ne sera prise contre lui. On ne lui reproche pas d'avoir attaqué la gardienne. Pour le tigre de Sibérie, protéger son territoire est dans son instinct naturel. L'animal a agi en suivant son instinct, ce n'était pas une agression. Il défendait son territoire», a déclaré le parc. Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer les causes de cet accident.

(L'essentiel/joc)