États-Unis

08 mars 2018 15:54; Act: 08.03.2018 17:00 Print

Taxes sur les imports: Trump adoucit le ton

Le président américain a nettement infléchi sa position jeudi en matière de politique commerciale, promettant flexibilité et coopération avec les «vrais amis» des États-Unis.

storybild

Trump prévoit des «dérogations». (photo: AFP/Mandel Ngan)

Sur ce sujet

«Nous devons protéger et bâtir nos industries de l'acier et de l'aluminium tout en faisant preuve d'une grande flexibilité et de coopération avec ceux qui sont des vrais amis et nous traitent de manière équitable à la fois dans le commerce et la défense», a tweeté le président américain, précisant qu'il rencontrerait les responsables du secteur jeudi après-midi à la Maison Blanche. Il a annoncé il y a une semaine son intention d'imposer à hauteur de 25% de taxes sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium, ravivant le spectre d'une guerre commerciale entre les États-Unis et nombre de ses alliés à commencer par le Canada, son premier partenaire commercial et premier fournisseur d'acier.

La promulgation formelle de ces taxes pourrait intervenir dès jeudi, selon les médias américains. Face à la levée de boucliers dans le monde entier, la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders avait fait savoir dès mercredi qu'il pourrait y avoir des «dérogations» pour le Mexique et le Canada - partenaires des États-Unis dans l'Aléna, traité de libre-échange en cours de renégociation - et pour «potentiellement d'autres pays».

Des «deals» au cas par cas

Selon le Washington Post citant des hauts responsables de l'administration américaine, le Canada et le Mexique seraient exemptés de ces taxes durant 30 jours. Cette dérogation pourrait être prolongée en cas de progrès dans la renégociation de l'Aléna, a-t-il ajouté. Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross avait également donné des signes d'apaisement mercredi, assurant que la décision d'appliquer ces taxes avait été «mûrement réfléchie» et que les États-Unis ne cherchaient pas une guerre commerciale.

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin avait pour sa part précisé que des «dérogations» étaient envisagées et que l'administration «négociait des deals» au cas par cas. L'assouplissement du ton du président républicain intervient alors qu'une centaine d'élus républicains de la Chambre des représentants lui ont fait parvenir mercredi une lettre lui demandant de ne pas imposer des taxes uniformes. Ils y ont exprimé leur «profonde préoccupation» quant aux conséquences de telles taxes sur les entreprises américaines et ont recommandé des mesures plus «ciblées».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bobo énervant le 08.03.2018 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il adoucit le ton, tiens donc. Et ils sont ou ses supporters ? Même son conseiller économique vient de démissionner

  • lulu le 08.03.2018 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un homme d'affaire, mais là il ne peut pas faire n'importe quoi. Il doit quand même se rendre compte qu'il gouverne mal !!!!

  • LiNh le 08.03.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Retour à la réalité (une nième fois)

Les derniers commentaires

  • bobo énervant le 08.03.2018 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il adoucit le ton, tiens donc. Et ils sont ou ses supporters ? Même son conseiller économique vient de démissionner

  • Pépé réaliste le 08.03.2018 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après 30 ans de laxisme, Trump réveille les USA des raisons de la décadence industrielle de ce grand pays. Il me plaît ce Trump. À quand un Trump en Europe ?

    • Daryl le 08.03.2018 18:59 Report dénoncer ce commentaire

      Cherchez mieux, il y en a au moins deux!

  • Scandale sanitaire le 08.03.2018 17:56 Report dénoncer ce commentaire

    Interdisons les OGM américains on ne s'en portera que mieux.

    • @Scandale sanitaire le 09.03.2018 10:10 Report dénoncer ce commentaire

      je préfère manger des OGM que de manger du bio

  • lulu le 08.03.2018 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un homme d'affaire, mais là il ne peut pas faire n'importe quoi. Il doit quand même se rendre compte qu'il gouverne mal !!!!

  • LiNh le 08.03.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Retour à la réalité (une nième fois)