Nouvelle cyberattaque

28 juin 2017 19:51; Act: 29.06.2017 12:14 Print

Une attaque aux capacités «plus sophistiquées»

La cyberattaque qui a frappé depuis mardi des entreprises du monde entier est similaire à celle provoquée en mai par le ransomware WannaCry, mais semble «plus sophistiquée».

storybild

Les dégâts sont restés relativement mesurés et la menace semblait contenue mercredi. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Il existe des ressemblances claires avec l'attaque WannaCry, mais il semble s'agir aussi d'une attaque aux capacités plus sophistiquées, destinée à exploiter une série de points faibles», a expliqué dans un communiqué le directeur de l'agence de police européenne (Europol), Rob Wainwright.

Le 12 mai, «Wannacry» avait affecté des centaines de milliers d'ordinateurs dans le monde, paralysant notamment les services de santé britanniques et des usines du constructeur automobile français Renault. Selon Europol, l'attaque de mardi a été causée par une version améliorée du ransomware (rançongiciel) Petya, en circulation depuis 2016.

«Cela montre la façon dont la cybercriminalité évolue et, une fois de plus, rappelle aux entreprises l'importance de prendre des mesures de cybersécurité responsables», a ajouté M. Wainwright. La nouvelle vague d'attaques au ransomware démarrée mardi en Ukraine et en Russie, a contaminé des milliers d'ordinateurs dans le monde entier.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fabilux le 29.06.2017 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    c'est terriblement inquiétant tout cela montre à quel point nous sommes vulnérables, je parle surtout des grandes entreprises tels que les hôpitaux, la nasa etc . Ces gens pourraient être la source de grandes catastrophes!!

Les derniers commentaires

  • fabilux le 29.06.2017 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    c'est terriblement inquiétant tout cela montre à quel point nous sommes vulnérables, je parle surtout des grandes entreprises tels que les hôpitaux, la nasa etc . Ces gens pourraient être la source de grandes catastrophes!!

    • Moriarty le 29.06.2017 11:53 Report dénoncer ce commentaire

      Ce qui est plus inquiétant c'est que de grandes entreprises ne se soucient pas plus de la sécurité des données! Tout le monde sait que Microsoft est plein de failles, mais on continue à l'utiliser. Pourtant il existe des systèmes très stables et très sécurisés. Certes, ils coûtent un peu plus à l'achat, mais c'est à l'entretien qu'on économise: pas de mise à jours quotidiennes, des patch toutes les heures et j'en passe. On ne peut accéder aux locaux des grandes entreprises sans la bonne pièce d'ID, mais leur porte est grande ouverte dans le monde virtuel, et on s'étonnes après...