Dans l'Antarctique

12 juillet 2017 12:02; Act: 12.07.2017 12:43 Print

Un iceberg gros comme deux fois le Luxembourg

Un iceberg de mille milliards de tonnes, l'un des plus gros jamais vus, vient de se former après s'être détaché du continent Antarctique.

op Däitsch
Sur ce sujet

«La formation s'est produite entre lundi et mercredi», précisent les scientifiques de l'Université de Swansea (Royaume-Uni), qui surveillaient l'évolution de ce bloc de glace gigantesque qui mesure 5 800 km² soit deux fois la superficie du Grand-Duché.

Épais de 350 m, l'iceberg, qui sera probablement baptisé «A68», n'aura pas d'impact sur le niveau des océans car il flottait déjà sur l'eau. Mais il faisait partie d'une gigantesque barrière de glace, nommée «Larsen C», qui, à l'ouest de l'Antarctique, retient des glaciers capables, eux, de faire gagner 10 cm aux mers du monde s'ils finissaient par se trouver à terme exposés à l'océan, selon les chercheurs.

Sur cinq kilomètres

Privée de cet énorme pan de glace, Larsen C est de fait «potentiellement moins stable», soulignent-ils. Au final, Larsen C pourrait ainsi suivre l'exemple de Larsen B, une autre barrière de glace qui s'était désintégrée de façon spectaculaire en 2002 au terme du même processus, sept ans après le vêlage d'un iceberg. Larsen C était fissuré depuis des années par une gigantesque crevasse, qui s'est encore allongée de manière spectaculaire ces derniers mois, gagnant jusqu'à 18 km durant le seul mois de décembre.

Début juillet, le futur iceberg n'était ainsi plus relié au continent Antarctique que sur cinq kilomètres. La formation des icebergs est un processus naturel, que le réchauffement de l'air comme des océans contribue cependant à accélérer, soulignent les scientifiques. L'Antarctique est une des régions du monde qui se réchauffent le plus rapidement.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 12.07.2017 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    La nature se venge ..............

  • aglagla le 12.07.2017 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi ce pays est vraiment petit.

  • De plus en plus écolo le 12.07.2017 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'en pense Donald ?!!!

Les derniers commentaires

  • Marina le 13.07.2017 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    Moi, je rêve qu'on puisse tracter ce gros glaçon d'eau douce au moyen-orient ou en afrique saharienne. Cela ferait un sacré lac ! Problème; comment débatquer le gros glaçon sur la terre ferme? Pas facile à imaginer...

  • ..!!.. le 13.07.2017 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    @Rigoberta dite Menchu: C'est la conséquence quand on coupe les arbres le long de la route!

  • criticator le 12.07.2017 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution? Mais il n'y a qu'à l'arrimer mdr

  • dieux le 12.07.2017 19:19 Report dénoncer ce commentaire

    Les ours vont bien, merci et moi aussi mdrrrr

    • Terry le 12.07.2017 22:58 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sûr, les ours... ils s'en foutent royalement: ils ne vivent pas en Antarctique (pôle sud) mais seulement en Arctique (au nord).

  • figa le 12.07.2017 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut commencer a construire des bateaux pas des maisons ...