Au large de la Libye

06 juin 2015 22:26; Act: 06.06.2015 22:33 Print

2 000 migrants secourus samedi en Méditerranée

Plus de 2 000 migrants qui tentaient de gagner l'Italie à bord d'embarcations délabrées ont été secourus au large des côtes libyennes samedi, selon l'organisation privée MOAS basée à Malte.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'ONG MOAS (Migrant Offshore Aid Station) a indiqué dans un Tweet qu'elle avait coordonné le sauvetage de plus de 2 000 personnes avec l'aide de bateaux italiens, irlandais et allemands. Les garde-côtes italiens n'ont pu confirmer le nombre exact d'embarcations nécessitant d'être secourues, mais ont indiqué qu'ils tentaient d'atteindre un certain nombre d'autres embarcations ayant lancé des appels de détresse.

Le nombre de personnes qui entreprennent des traversées organisées par des passeurs a connu une hausse de plus de 10 % lors des cinq premiers mois de 2015. Aussi pour l'année 2015, le bilan risque d'être supérieur au chiffre de 170 000 migrants ayant débarqué sur les côtes italiennes en 2014. Un navire de la Royal Navy britannique, HMS Bulwark, faisant partie des bateaux de secours, se dirigeait à grande vitesse vers les eaux libyennes, a indiqué la chaîne de télévision Sky News, dont un journaliste se trouve à bord.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Encore... le 07.06.2015 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prenez un bateau détérioré sans s'embêter à faire le plein, 800 migrants...déplacez le tout à qqu centaines de mètres du rivage...lancez un appel de détresse et ces 800 migrants rejoindront l'Europe aux frais du contribuable européen!! Ça va se savoir et leur nombre va augmenter à plus de 200%!!

  • Que le début le 07.06.2015 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il va falloir pousser les meubles ....

  • Ou va le monde le 06.06.2015 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vivement l'hiver et les tempetes en Mer !!! Que ça s'arrete ....

Les derniers commentaires

  • Ouvrons les yeux le 07.06.2015 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Forcément, personne ne les intercepte ni ne les ramène à leur point de départ, ni ne détruit les bateaux ... Nous faisons face à une forme d'invasion, et le nombre très important de tous ces gens va créer des troubles sérieux dans les pays de l'UE. Pourquoi l'UE ne protège pas nos pays de cette forme d'invasion ? Ces gens n'ont aucun avenir dans nos pays car sans instruction ni compétences, et venant dans des pays déjà bien touchés par le chômage (y compris l'Allemagne dont le chômage est caché sous le tapis du travail à temps partiel et des jobs à 1€/h). A quoi sert l'UE de Bruxelles ?

  • Encore... le 07.06.2015 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prenez un bateau détérioré sans s'embêter à faire le plein, 800 migrants...déplacez le tout à qqu centaines de mètres du rivage...lancez un appel de détresse et ces 800 migrants rejoindront l'Europe aux frais du contribuable européen!! Ça va se savoir et leur nombre va augmenter à plus de 200%!!

  • Que le début le 07.06.2015 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il va falloir pousser les meubles ....

  • UE honte le 07.06.2015 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    le refaire partir de ou ils vien , sa soufit , honte a l ' UE POUR ENCORE ACEPTER SA , UNE IMIGRATIONS IRESPONSABLE et dangereuse combien de islamiste sont en europe ?

  • Ou va le monde le 06.06.2015 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vivement l'hiver et les tempetes en Mer !!! Que ça s'arrete ....