Message polémique

01 novembre 2017 17:10; Act: 01.11.2017 17:18 Print

La leçon de Trump Junior provoque des critiques

À l'occasion d'Halloween, le fils du président américain a expliqué sur Twitter qu'il apprenait à sa fille ce qu'était le «socialisme». Il a été vivement critiqué.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Un message sur Twitter de Donald Trump Jr à l'occasion d'Halloween, dans lequel il apprenait à sa fille ce qu'est le socialisme, a provoqué une cascade de critiques envers l'égoïsme et l'ignorance présumés du fils du président américain. «Je vais prendre la moitié des bonbons de Chloé ce soir et les donner à un gamin qui est resté à la maison. Il n'est jamais trop tard pour lui apprendre le socialisme», a écrit mardi soir le fils aîné de Donald Trump, sous une photo de sa fille tenant un seau de sucreries. Les États-Unis fêtaient mardi Halloween, une fête traditionnelle où les enfants vont de maison en maison à la tombée de la nuit pour réclamer des friandises.

Le message a rapidement provoqué des réactions, la plupart raillant l'initiative de Donald Trump Jr. «Vraiment?? Votre fille n'en a pas déjà assez? Certains d'entre nous appellent ça le partage. Certains d'entre nous sont allés dire "des bonbons ou un sort" avec une boîte de don de l'Unicef», a commenté Padma Lakshmi, ancien mannequin d'origine indienne qui a été présentatrice de l'émission culinaire Top Chef. «Vous devriez lui promettre des bonbons pour vous faire bien voir, et ne rien lui donner. Jamais trop tôt pour lui apprendre l'organisation Trump», a conseillé le journaliste Adam Weinstein. Il faisait référence à une controverse sur un chèque de 25 000 dollars promis par Donald Trump à la famille d'un militaire tué en Afghanistan, une promesse longtemps restée lettre morte.

Un YouTubeur a rappelé à Donald Trump Jr que «le socialisme, c'est d'abord qu'elle ait eu ses friandises gratuitement. Si vous prenez la moitié pour des raisons qu'elle ne comprend pas, c'est le capitalisme». «Chérie, fais voir les bonbons que tu as eus gratuitement? Ne les partage avec personne. C'est ce que font les Trump. Nous sommes égoïstes», a commenté une autre internaute.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Arthur le 02.11.2017 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    La vrai question est: a-t-elle mangé ces bonbons oui ou non ??? ^^

  • Du balais le 02.11.2017 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui le fameux cliché du chômeur fainéant, fautif de sa situation. Tout le monde sait que c'est un pur bonheur d'être au chômage...

  • Dudu le 01.11.2017 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Son explication est pourtant tout à fait correcte. Crue, mais correcte.

Les derniers commentaires

  • traintrain le 03.11.2017 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    mais un chômeur il a cotisé comme tout le monde avant de toucher des allocations chômage. Il faut aussi arrêter de mettre tout le monde dans le même sac, les chômeurs pros sont une minorité.

  • Opinion le 02.11.2017 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas trop cette logique. Alors recevoir de l'argent sans contrepartie pour ne rien faire est mal (ex. chômeur lambda). Cependant hériter de l'argent (Trump Jr.) et ensuite ne rien faire c'est bien??? C'est un double standard que je ne comprendrai jamais. La réalité est que tout argent sans contrepartie corromp et le chômeur qui a cotisé avant de demander des allocs pour faire manger sa famille a à mes yeux plus de mérite que celui qui est juste bien né et qui ne fait rien de significatif toute sa vie.

  • Arthur le 02.11.2017 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    La vrai question est: a-t-elle mangé ces bonbons oui ou non ??? ^^

  • Du balais le 02.11.2017 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui le fameux cliché du chômeur fainéant, fautif de sa situation. Tout le monde sait que c'est un pur bonheur d'être au chômage...

    • travailleur le 02.11.2017 10:37 Report dénoncer ce commentaire

      il existe des chomeurs professionels qui refusent absolument de travailler.

  • DieselClavie le 02.11.2017 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est la réalité. il aurait pu prendre en exemple les allocations que la france a versé aux jihadistes par exemple ! ou faire la comparaison du chômeur fainéant face au travailleur qui se leve tout les matins et qui cotise pour payer le feneant !

    • LiNh le 02.11.2017 14:14 Report dénoncer ce commentaire

      Les allocations aux jihadistes ??? Mdr. je connaissais les allocations familiales, pour le logement etc... mais pas les allocations pour les jihadistes... cela m'a échappé. Faudrait que je me rencarde pour connaître les conditions pour y avoir droit.