Covid-19

24 novembre 2020 07:36; Act: 24.11.2020 10:07 Print

Le vaccin sera obligatoire pour voler avec Qantas

La compagnie aérienne australienne a indiqué qu'elle ne transportera que des passagers vaccinés à bord de ses vols internationaux.

storybild

Il faudra être vacciné pour prendre place à bord d'un vol international de Qantas.

Sur ce sujet
Une faute?

La compagnie aérienne australienne Qantas exigera des passagers prenant ses vols internationaux qu'ils soient vaccinés au préalable contre le Covid-19, a annoncé son patron, convaincu que cette condition deviendra «courante» dans le secteur. L'obligation d'être vacciné contre le Covid-19 pour voyager sur Qantas entrera en vigueur dès qu'un vaccin sera disponible pour le public, a indiqué lundi soir, le PDG de la compagnie, Alan Joyce.

«Nous envisageons de changer nos conditions d'utilisation pour les voyageurs internationaux, pour leur dire que nous demanderons aux gens de se faire vacciner avant de pouvoir monter à bord de l'avion», a déclaré M. Joyce, à la chaîne de télévision Channel Nine. «Pour les vols intérieurs, il faudra voir ce qui se passe pour le Covid-19 mais pour les voyageurs internationaux arrivant en Australie et pour les gens qui quittent le pays, nous pensons que c'est une nécessité», a-t-il poursuivi.

Frontières fermées

Le PDG de Qantas prédit que ce type de mesure se généralisera dans le monde du transport aérien, alors que les gouvernements et les compagnies aériennes réfléchissent actuellement, selon lui, à l'instauration de carnets électroniques de vaccination. D'autres grandes compagnies aériennes ont cependant jugé qu'il était trop tôt pour s'avancer sur ce que seraient les exigences en matière de transport aérien, une fois qu'un vaccin sera largement disponible.

«Nous n'avons aucun projet concret à annoncer à ce stade au sujet du vaccin car il est toujours en train d'être développé et qu'il faudra du temps pour qu'il soit distribué», a déclaré à l'AFP un responsable de Korean Air. Japan Airlines a également affirmé ne pas avoir le projet de demander aux voyageurs étrangers de se faire vacciner, demandant pour l'instant à ses «passagers de suivre les règles de leur pays de destination, comme le fait de se faire tester».

L'Australie a fermé ses frontières depuis mars pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Plusieurs dizaines de milliers d'Australiens sont de ce fait bloqués à l'étranger, le gouvernement n'autorisant le retour que d'un nombre limité de ses ressortissants chaque semaine. Cette politique d'isolement semble avoir porté ses fruits, puisque le pays n'a enregistré depuis le début de la pandémie que 907 décès pour un peu plus de 27 800 cas.

Frappée de plein fouet, comme toutes les autres compagnies aériennes du monde, par le ralentissement brutal du trafic aérien dû à l'épidémie, Qantas a supprimé 8 500 emplois et cloué au sol plus de 200 avions. Plusieurs compagnies se sont totalement effondrées à cause de la pandémie, notamment Virgin Australia, LATAM et Flybe.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • heureux le 24.11.2020 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors moi je reste en europe et voyages en voiture , bye-bye les vols. Non merci , moi on ne m’oblige pas.

  • Jones le 24.11.2020 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avant d’imposer un acte médical je me poserai la question des conséquences économiques que cela pourrait engendrer au vu du nombre croissant des partisans ant-vaccin. D’autre part les experts se permettant d’affirmer qu’il n’y a pas de risque d’infection dans les avions je trouve cette mesure contradictoire avec les affirmations d’experts. La grippe ainsi que d’autre virus tuent bien plus et là on ne fait rien. Pathétique

  • nath le 24.11.2020 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça sera bien pour la planète , vu que la moitié des avions vont rester à terre.

Les derniers commentaires

  • Mike le 25.11.2020 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Bien très bien ça c'est vraiment très sympa. Il faut faire la vaccine obligatoire à tout le monde et mette un chip pour faire la preuve de vaccination.

  • Nono le 24.11.2020 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pour avoir pris cette compagnie pour un vol entre Melbourne et Sydney, rien à redire. Equipage aux petits soins, sympathiques et compétents.

  • santos le 24.11.2020 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toi Nath c'est bien que tu grandisse c'est bien sans téléphone aussi sans tv ni voiture alors monsieur nath qui s'est tout tu commences quand

  • santos le 24.11.2020 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    exemple in n'a jamais la grippe on se fait vacciner on est malade à en mourir voilà j'espère vraiment que ceux qui croient encore au miracle du vaccin réfléchir avant c'est tout un business ce vaccin n'est pas encore fiables ensuite deuxième question qui a trouvé le vaccin en premier tout ça est vraiment louche

  • Kango le 24.11.2020 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    Elle gardera son titre de compagnie la plus sure