Dans le monde

13 septembre 2021 16:28; Act: 13.09.2021 17:04 Print

216 millions de migrants d'ici 2050 à cause du climat

Jusqu'à 216 millions de personnes pourraient migrer, d'ici 2050 dans le monde, pour fuir les effets néfastes du changement climatique.

storybild

216 millions de personnes pourraient migrer d'ici 2050 dans le monde pour fuir les effets néfastes du changement climatique. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Jusqu'à 216 millions de personnes pourraient migrer d'ici 2050 dans le monde pour fuir les effets néfastes du changement climatique tels que la baisse de la production agricole, la pénurie d'eau et la hausse du niveau de la mer, un phénomène qui n'est toutefois pas irréversible, selon la Banque mondiale. L'institution de Washington a publié un rapport lundi complétant le premier du genre dévoilé en 2018 qui s'était alors focalisé sur trois régions du monde: l'Afrique subsaharienne, l'Asie du sud et l'Amérique latine.

Elle avait alors projeté 143 millions de «migrants climatiques» d'ici 2050 pour ces parties du monde en développement. Cette fois, la Banque mondiale a ajouté trois autres régions: l'Asie de l'Est et le Pacifique, l'Afrique du nord ainsi que la partie regroupant Europe de l'est et Asie centrale, afin d'élaborer «une estimation mondiale», explique Juergen Voegele, vice-président de la Banque mondiale chargé du développement durable dans le rapport. «Il est important de noter que cette projection n'est pas inscrite dans le marbre», a-t-il commenté.

Sans action décisive, il y aura «des points chauds»

«Si les pays commencent maintenant à réduire les gaz à effet de serre, les écarts en matière de développement, à restaurer les écosystèmes vitaux et aider les gens à s'adapter, la migration climatique pourrait être réduite d'environ 80%, à 44 millions de personnes d'ici 2050», explique-t-il. À l'inverse, sans action décisive, il y aura «des points chauds» de migration climatique, met-il en garde, avec des répercussions importantes pour les pays d'accueil qui sont souvent mal préparés à recevoir de nombreux migrants supplémentaires.

«La trajectoire des migrations climatiques au cours du prochain demi-siècle dépend de notre action collective sur le changement climatique et le développement au cours des prochaines années», conclut M. Voegele, appelant à agir «maintenant». «Toutes les migrations ne peuvent pas être évitées», note-t-il par ailleurs. Mais «si elles sont bien gérées, les changements dans la répartition de la population peuvent faire partie d'une stratégie d'adaptation efficace, permettant aux gens à sortir de la pauvreté et construire des moyens de subsistance résilients», dit-il.

Pour l'heure, la Banque mondiale prévoit que d'ici 2050, l'Afrique subsaharienne pourrait voir jusqu'à 86 millions de migrants climatiques; l'Asie de l'Est et Pacifique, 49 millions; l'Asie du Sud, 40 millions; l'Afrique du Nord, 19 millions; l'Amérique latine, 17 millions; et Europe de l'Est et Asie centrale, 5 millions.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • neo le 13.09.2021 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on voit comment ils ne veulent pas s'intégrer la plupart d'entre eux, merci pour le cadeau

  • nath le 13.09.2021 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des belles années s’annoncent !!!

  • AFC le 13.09.2021 18:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle rigolade toujours à cause du climat ! changer de disque

Les derniers commentaires

  • Bernard le 14.09.2021 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j espère ne plus être dans se monde

    • @Bernard le 14.09.2021 21:36 Report dénoncer ce commentaire

      Les jeunes générations vous remercient de nous l'avoir foutu en l'air... Un peu facile de tout casser puis de mettre les voiles, non ?

  • neo le 14.09.2021 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas seulement à cause du Clima...

    • Rurru le 14.09.2021 14:09 Report dénoncer ce commentaire

      Brin si ça c est l a part à cause du climat qui s ajoutera aux autres.

  • RabatJoie le 14.09.2021 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Certains nous font aujourd'hui la guerre pour des religions moyenâgeuses… Demain, nous devrons nous défendre pour préserver notre besoins vitaux.

    • Vite vu le 14.09.2021 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      Et in sait déjà qui aura le dessus. C est simple à comprendre d un côté, ceux qui se battent déjà pour vivre et de l autre ceux qui se battent sur console pour rire.

  • AlainDeloin le 14.09.2021 04:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du grand n’importe quoi… C’est ridicule on dirait les prédictions folles de la pandémie du COVID…. Il faut que ces annonceurs de catastrophes cessent de tenter de nous faire peur. Ils sont affligeant.

    • @AlainAFFLELOU le 14.09.2021 14:26 Report dénoncer ce commentaire

      Et vous vous devriez vous acheter une bonne paire de lunette histoire de contempler le monde qui vous entoure et vous renseigner un peux plus au niveau mondial avant de commenter mais bon vous semblez adepte la politique de l'autruche

  • normal le 14.09.2021 00:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On en parle depuis plus de 50 ans!! On va pas se réveiller, on réagit toujours trop tard à chaque fois quand un événement climatique arrive. On ne veut tout pas voir la réalité en face de nous… ou y faire face.. En tout cas, j’ai deja perdu l’espoir pour le futur (je ne suis surement pas le seul) Carpe Diem