Petite polémique

19 mars 2017 11:49; Act: 19.03.2017 11:54 Print

Trump n'aurait pas refusé de serrer la main à Merkel

Le président américain n'aurait pas entendu la demande des journalistes de serrer la main de la chancelière. D'où le petit incident abondamment commenté par la suite.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le porte-parole de Donald Trump a rejeté l'idée selon laquelle président américain aurait sciemment refusé de serrer la main d'Angela Merkel face aux caméras vendredi lors de leur entrevue à Washington. «Je ne pense pas qu'il ait entendu la question» de la chancelière allemande, lorsqu'elle a proposé à Donald Trump de lui serrer une nouvelle fois la main face aux demandes des photographes, alors que les deux dirigeants étaient assis côte à côte dans le Bureau Ovale de la Maison Blanche, a déclaré dimanche Sean Spicer àDer Spiegel.

Que le chef de l'État américain n'ait pas entendu ou ignoré la proposition d'Angela Merkel, l'affaire est considérée par les médias allemands comme symptomatique de l'atmosphère générale de l'entrevue, où les divergences entre les deux responsables sont apparues clairement, qu'il s'agisse de l'immigration, du commerce ou des dépenses militaires au sein de l'Otan.

Le quotidien Bild juge dimanche «improbable» que Donald Trump n'ait pas entendu la proposition de la chancelière assise juste à côté de lui et relève que durant toute la scène il ne lui a à aucun moment adressé un regard.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • basta ya le 19.03.2017 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème n'est pas de savoir s'il a entendu ou pas la proposition de Merkel. Le problème est que dans ces situations protocolaires, les dirigeants se serrent toujours la main, sauf lorsqu'un conflit armé les oppose. Et là, il a clairement évité de serrer la main d'Angela. C'est inconvenant et déplacé venant de quelqu'un qui dirige une grande puissance et un très mauvais signe pour l'avenir des relations internationales

  • qui que quoi le 19.03.2017 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    est-ce que ce n'est pas le retour de balancier des commentaires extrêmement méprisants de Merckel ....et d'autres dont Juncker... avant que Trump ne soit élu ! Maintenant ... il faut faire avec ....et Trump a une bonne mémoire .

  • qui que quoi le 19.03.2017 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...ben ...il a la réaction de quelqu'un qui "râle" que son pays a été "envahi" , pendant 35 ans par des produits fabriqués par la Chine et l'Allemagne sans taxes d'importations pour compenser la fermeture de ses usines et licenciements....

Les derniers commentaires

  • René Gré le 19.03.2017 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    Il manque l'avis éclairé de Lynh

  • basta ya le 19.03.2017 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @my god : c'est quoi cette histoire de Playboy ?

  • Grand Maître le 19.03.2017 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a raison ! Elle a déstabilisée le monde en acceptant de recevoir tant de réfugiés certes pas tous mauvais mais économiquement un poids pour nos économies. De plus avec des idéologies religieuses bien différentes de nos cultures. Alors ne vous étonnez pas des réactions de Trump vis à vis de certains dirigeants qui succombent aux économie de l'islam. ...Bravo Monsieur Trump.

  • FullmétalJF le 19.03.2017 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est le monde à l'envers. Voilà un président des USA plus proche des intérêts de l'Europe - particulièrement en matière d'immigration - que la plus haute personnalité politique d'Allemagne ! Ne voit-on pas des antiaméricains nuancer leur position depuis que Trump est là et des proaméricains prendre leurs distances pour la même raison ? Nous sommes entrés dans un cycle de turbulences politiques intéressant à suivre pour autant que la paix entre les grandes puissances soit maintenue, cela va de soi...

  • qui que quoi le 19.03.2017 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    est-ce que ce n'est pas le retour de balancier des commentaires extrêmement méprisants de Merckel ....et d'autres dont Juncker... avant que Trump ne soit élu ! Maintenant ... il faut faire avec ....et Trump a une bonne mémoire .