Espionnage

19 juillet 2013 12:46; Act: 19.07.2013 13:13 Print

L'UE veut un rempart contre Prism

La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, a annoncé vendredi sa volonté de renforcer la protection des citoyens de l'UE contre l'utilisation de leurs données personnelles aux États-Unis.

storybild

Les agissements de la NSA et programme Prism ont secoué l'opinion publique européenne. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Prism a réveillé les Européens sur la nécessité d'avoir des règles fortes et strictes», a souligné Viviane Reding lors d'un entretien accordé avant le début d'une réunion informelle avec les ministres de la Justice de l'UE à Vilnius, en Lituanie, à laquelle participe également La ministre de la Justice Octavie Modert. Viviane Reding s'est félicitée d'avoir obtenu un soutien des ministres français et allemand, Christiane Taubira et Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, signataires d'une déclaration commune dans laquelle elles insistent sur «le devoir de garantir un haut niveau de protection des données des citoyens européens». «Chacun doit savoir quelles données personnelles sont collectées par les opérateurs de télécommunication, dans quelle mesure ces données sont transférées à des autorités étrangères et dans quel but», insistent les deux ministres.

«L'action conjointe franco-allemande va être extrêmement utile», a assuré Viviane Reding, dont le projet de réglementation pour renforcer la protection des données dans l'UE avait été retoqué lors de la dernière réunion des ministres début juin à Luxembourg. Depuis, les Européens ont découvert Prism, un programme informatique mis en place par la NSA, l'agence nationale de sécurité américaine, pour scanner les communications numériques échangées sur les services en ligne comme Facebook, Google, Skype. Les données personnelles des citoyens européens sont ainsi transférées et utilisées aux États-Unis sans qu'ils le sachent, et sans qu'ils aient de moyens pour se défendre devant des tribunaux américains à cause du Patriot Act, adopté après les attentats du 11 septembre.

L’Allemagne suit Reding

«On va pouvoir accélérer la cadence et faire très très vite», a ajouté a commissaire européenne à la Justice, qui espère des avancées dès la prochaine réunion formelle des ministres de l'Intérieur et de la Justice de l'UE les 7 et 8 octobre à Luxembourg. Elle a annoncé son intention d'étudier d'ici à cette réunion les dispositions du «Safe Harbor», un ensemble de principes de protection des données personnelles publiés par le Département du Commerce américain, auquel les entreprises établies aux États-Unis adhèrent pour pouvoir recevoir des données à caractère personnel en provenance de l'UE. «Je me pose la question: est-ce vraiment safe? Je vais voir si les données des citoyens européens sont vraiment protégées ou s'il faut prendre des mesures», a-t-elle expliqué. «On ne peut pas transférer des données personnelles des citoyens européens à un tiers sans leur accord», a-t-elle insisté.

Mais les Européens sont encore très divisés sur l'arsenal proposé. Les Britanniques et les Néerlandais ont invoqué le coût de ces propositions. Ils ont été soutenus par les Allemands, qui ont réclamé «des amendements, des améliorations et des modifications». Depuis, la chancelière Angela Merkel a arbitré en faveur de la législation proposée par Viviane Reding. «La nouvelle du jour, c'est que les Français et les Allemands veulent avancer vite», a-t-elle souligné vendredi. «C'est une décision qui est prise à la majorité, et on peut se permettre d'oublier l'opposition de la Grande-Bretagne quand le moteur franco-allemand rassemble la grande majorité des Etats membres», a-t-elle conclu.

(L’essentiel Online / AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 19.07.2013 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Madame Viviane Reding peut remplacer Junker et le Luxembourg ira mieux !

  • Marg Welter le 19.07.2013 22:50 Report dénoncer ce commentaire

    depuis quand V. Reding protège le ou les peuples?

  • julie lescaut le 19.07.2013 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla bla, déjà avec echelon qui date de quelques décennies rien n'a été fait, et pourtant ça écoutait à tout va. alors..... si déjà on écoutait le citoyen lambda à Luxembourg, je crois que ça ne s'arretera jamais, on revient au bon vieux pigeon

Les derniers commentaires

  • Le K. le 20.07.2013 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Viviane je t'aime! J'adore tes perpétuelles déclarations de va-t-en-guerre, les moulinets de tes petits bras dans le vide et tes coups de mention guerriers, as-tu seulement une idée de comment fonctionne techniquement Internet ? Demande à ton pote Barroso de suspendre les négociations sur l'accord de libre échange avec les US pour commencer, là tu obtiendras un peu de crédit, tout ça fait pschitt.

  • Marg Welter le 19.07.2013 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'estime qu'il faut être crédule pour ne pas savoir que les Ricains nous espionnent et pas depuis hier. Ça fait depuis les années 1960 qu'ils ont mis au point d'espionner le Monde entier dans un Endroit bien caché avec des Machines Gigantesques. jusqu'une Firme de Mercenaire a pris le relais Et oui!

  • Marg Welter le 19.07.2013 22:50 Report dénoncer ce commentaire

    depuis quand V. Reding protège le ou les peuples?

  • julie lescaut le 19.07.2013 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla bla, déjà avec echelon qui date de quelques décennies rien n'a été fait, et pourtant ça écoutait à tout va. alors..... si déjà on écoutait le citoyen lambda à Luxembourg, je crois que ça ne s'arretera jamais, on revient au bon vieux pigeon

  • Léon le 19.07.2013 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Madame Viviane Reding peut remplacer Junker et le Luxembourg ira mieux !

    • Buratino le 19.07.2013 20:10 Report dénoncer ce commentaire

      Franchement Léon, ce coup ci tu m'as fait mal!