Rapport inquiétant

18 avril 2017 08:04; Act: 18.04.2017 12:09 Print

Braconnage et trafic de bois menacent la nature

Environ 45% des quelque 200 sites naturels classés au patrimoine mondial de l'Unesco sont victimes de braconnage ou d'exploitation forestière illégale, alerte WWF.

storybild

Le commerce illégal de boisest responsable à lui seul de 90% de la déforestation enregistrée dans les grands pays tropicaux. (photo: Keystone)

Sur ce sujet

«Les espèces classées à la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) sont victimes de prélèvement illégal dans 45% des sites naturels inscrits au patrimoine mondial», déplore l'organisation non gouvernementale WWF dans un rapport publié mardi. Près d'un tiers des tigres à l'état sauvage et 40% de tous les éléphants d'Afrique vivent dans les sites de l'Unesco. Ils constituent parfois les derniers habitats pour des espèces menacées: c'est le cas pour le rhinocéros de Java en Indonésie ou le marsouin de Californie, espèce du Golfe du Mexique.

D'après le rapport, le braconnage des espèces vulnérables et menacées, au premier rang desquelles les éléphants, les rhinocéros et les tigres, est signalé dans au moins 43 sites du Patrimoine mondial, tandis que des cas d'exploitation forestière illégale d'espèces végétales précieuses, comme le bois de rose et l'ébène, sont recensés dans 26 sites. Quant à la pêche illégale, elle est rapportée dans 18 des 39 sites marins et côtiers actuellement définis.

Le WFF souligne toutefois que l'estimation de l'ampleur des activités concernées est rendue difficile par leur nature illicite. Le braconnage dans les sites Unesco met en péril les espèces mais aussi l'économie locale, notamment en diminuant l'attractivité de ces sites pour les touristes qui souhaitent admirer les animaux dans leur environnement naturel. Le WWF estime que le braconnage de l'éléphant prive chaque année le continent africain de 25 millions de dollars de recettes touristiques (23,5 millions d'euros).

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • naafout le 18.04.2017 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien de constater,mais des actions concretes pour arreter tout ça,ce serait mieux,non?

Les derniers commentaires

  • naafout le 18.04.2017 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien de constater,mais des actions concretes pour arreter tout ça,ce serait mieux,non?

    • Pour changer le monde, changeons l'homme le 18.04.2017 12:46 Report dénoncer ce commentaire

      Non! Tout simplement parce que l'homme est cupide et que 80% en profite et pire encore, on est fier!! Et dans ces 80%, vous retrouverez nos politiques, lobbies, "personnes de pouvoir" et profiteurs en tout genre... Il n'y a qu'une fois la branche sur laquelle l'humanité est assise sera complètement sciée et en chute libre que l'Homme comprendra....qu'il est trop tard! Et dur sera l'atterrissage...voire l'extinction! Je me rassure en me disant qu'une espèce moins cupide et bête que l'Homme prendra le relais et qu'ils auront une bien piètre vision notre "humanité"...

    • Leon le 18.04.2017 14:50 Report dénoncer ce commentaire

      et les américains qui n'ont pas vraiment marché sur la lune on en parle!?

    • Pour changer le monde, changeons l'Homme le 19.04.2017 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      @Leon....Sérieux, il y a encore des gens qui croient à ces théories complotistes et farfelues qu'aucun homme n'y serait aller?!...alors expliquez-moi la présence les drapeaux américians visibles par télescope planté sur la surfacede la Lune...et expliquez-moi aussi pourquoi les chinois ont un projet de station habitée d'ici 30ans?!... La Lune a toujours suscité des intérêts, tant pour le pouvoir géopolitique qu'économique ou encore militaire. Sa "conquête" n'en est qu'a ses prémices et renier les premières dates clés de cette épopée relève plus du négationnisme que de l'analyse objective....