Corée du Nord/Japon

27 novembre 2017 09:13; Act: 27.11.2017 12:15 Print

Dix corps retrouvés sur les côtes japonaises

Les restes de dix corps ont été retrouvés sur la côte nord-ouest du Japon, face à la Corée du Nord, à l'intérieur ou à proximité d'embarcations ayant fait naufrage.

storybild

Les corps ont été retrouvés sur l'île de Sado, au Japon. (photo: Google Maps)

Sur ce sujet

Les restes de deux corps avaient été découverts ce week-end sur les rivages d'une île en face de la ville de Niigata, près de débris d'un bateau en bois semblant provenir de Corée du Nord, selon un officier de police local. Les corps, en état de décomposition avancée, n'ont pu être identifiés mais plusieurs indices laissent à penser qu'il s'agissait de pêcheurs de Corée du Nord: des boîtes de tabac du pays ont été retrouvées près de l'un des cadavres, tandis que des inscriptions en coréen étaient visibles sur des gilets de sauvetage et sur la proue de l'épave, a précisé l'officier de police.

Plus au nord, dans la préfecture d'Akita, les garde-côtes nippons ont découvert lundi huit autres corps décomposés à l'intérieur d'un bateau en bois endommagé, qui avait été repéré au large dès vendredi mais qui n'avait pu être accosté en raison d'une mer démontée. Selon une porte-parole, les garde-côtes n'ont trouvé aucun objet, ni dans le bateau ni sur le rivage, permettant d'affirmer avec certitude qu'il s'agisse là aussi de marins-pêcheurs nord-coréens.

Tenter de faire de grosses prises

Des dizaines d'embarcations de pêche nord-coréennes naufragées s'échouent chaque année sur les côtes du nord-ouest du Japon, et parfois leurs occupants sont retrouvés vivants. Vendredi dernier, 8 marins se disant nord-coréens ont ainsi été retrouvés sains et saufs à Yurihonjo, dans le sud de la préfecture d'Akita, expliquant avoir dérivé en raison de problèmes mécaniques de leur bateau.

Selon des experts, les pêcheurs nord-coréens sont incités par le régime de Pyongyang à s'aventurer loin dans la mer du Japon, bordée par l'archipel nippon, la péninsule coréenne et la Russie extrême-orientale, pour tenter de faire de grosses prises. Ils s'exposent ainsi à de grands risques, car leurs embarcations sont généralement anciennes et sous-équipées.

Les naufragés nord-coréens recueillis au Japon demandent souvent à rentrer chez eux, mais il arrive que certains choisissent de se réfugier en Corée du Sud. Les tensions dans la région ont été ravivées depuis plusieurs mois après que Pyongyang a procédé à son sixième essai nucléaire ainsi qu'à plusieurs tests de missiles, dont deux ont survolé le nord du Japon.

(L'essentiel/afp)