Au Yémen

06 novembre 2017 08:20; Act: 06.11.2017 08:24 Print

23 policiers tués dans une prise d'otages

Des forces de sécurité yéménites ont affirmé avoir mis fin lundi matin à une attaque à Aden revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), suivie par une prise d'otages

storybild

Des jihadistes ont réussi à entrer dans un bâtiment de la police dimanche, à y mettre le feu et à prendre un nombre indéterminé d'otages. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le QG de la brigade criminelle d'Aden, grande ville du sud du Yémen, avait été pris d'assaut dimanche par des jihadistes qui ont réussi à entrer dans le bâtiment, à y mettre le feu et à prendre un nombre indéterminé d'otages, dont deux policières qui ont été exécutées par balle. Au total, 23 membres des forces de l'ordre ont été tués dans l'opération, a indiqué lundi un responsable de la sécurité. Les forces de l'ordre ont tenté à trois reprises durant la nuit de reprendre le bâtiment et, à chaque fois, un kamikaze s'est fait exploser, les empêchant de progresser, a expliqué ce responsable.

Un quatrième kamikaze s'est fait exploser lundi matin, mais les forces de sécurité ont finalement mis fin à la prise d'otages, selon la même source. Deux autres kamikazes s'étaient fait exploser au début de l'assaut pour permettre à leurs complices d'entrer dans le QG. Dans un communiqué en ligne, l'EI a revendiqué dimanche l'attaque.

(L'essentiel/AFP)