Pétition et motion

24 novembre 2014 16:01; Act: 24.11.2014 17:23 Print

Le Luxembourg va-​​t-​​il reconnaître la Palestine?

LUXEMBOURG - Une pétition, à la Chambre des députés, réclame la reconnaissance par le Grand-Duché d'un État palestinien. Déi Lénk réclame la même chose.

storybild

Pour l'heure, plus de 103 pays reconnaissent l'État de Palestine. La plupart depuis novembre 1988. (photo: DR)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Ce mardi, le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP) doit faire une déclaration de politique européenne et étrangère. Un débat sur le sujet est organisé le lendemain. L'occasion, pour déi Lénk, de déposer une motion sur la reconnaissance de l'État de Palestine. «Il est de plus en plus urgent que la Palestine bénéficie du statut d'État», affirme le parti de gauche. Qui estime que ce statut «constitue un préalable à la paix au Proche-Orient.

Cette motion, qui sera présentée mercredi en séance plénière par le député Serge Urbany, fait écho à une pétition ouverte aux signatures depuis le 14 novembre, sur le site Internet de la Chambre. Le texte a déjà recueilli plus de 1 200 signatures. «Les condamnations verbales des gouvernements ne suffisent pas» pour ramener la paix au Proche-Orient, est-il écrit dans le texte de la pétition déposée par Adrovic Dejvid. Qui rappelle que le Conseil de sécurité des Nations unies a déjà adopté 79 résolutions qui condamnent Israël pour son attitude en Palestine.

Jean Asselborn doit évoquer la question israélo-palestinienne dans son discours de mardi. Si la pétition et la motion sont suivis d'effet, le Luxembourg serait un des très rares pays occidentaux à reconnaître l'État palestinien, avec l'Autriche, le Vatican ou encore Chypre, Malte et la République tchèque. La dernière nation en date à l'avoir fait a été la Suède, le 30 octobre. La décision avait suscité la colère des autorités israéliennes.

(jw/ L'essentiel)