Affaire aux États-Unis

13 octobre 2017 08:32; Act: 25.10.2017 10:22 Print

Le réalisateur Oliver Stone «défend» Weinstein

Le magnat de Hollywood, Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viols, est «condamné par un système de justiciers», a estimé vendredi Oliver Stone.

storybild

Le réalisateur américain Oliver Stone parle de «rumeurs» et de «cancans», et estime que l'industrie du cinéma et le public jugeaient prématurément M. Weinstein. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Moi, je crois à la théorie selon laquelle il faut attendre jusqu'à ce que cela arrive au procès», a déclaré le réalisateur américain Oliver Stone, estimant que l'industrie du cinéma et le public jugeaient prématurément M. Weinstein. «S'il a enfreint la loi, ça se saura. Pour moi, un homme ne devrait pas être condamné par un système de justiciers», a ajouté M. Stone, qui s'exprimait devant des journalistes à Busan, ville de Corée du Sud où il préside le jury international d'un festival de cinéma.

Hollywood est truffé «d'histoires d'horreurs», mais les accusations à l'encontre de M. Weinstein, qui s'étalent sur de nombreuses années, sont pour le moment des rumeurs, aux yeux de M. Stone. «Ce qu'il traverse n'est pas facile. Au cours de cette période, j'étais un rival et je ne le connaissais pas vraiment. J'ai entendu des histoires d'horreurs sur tout le monde dans le travail, donc je ne vais pas commenter des cancans», a dit M. Stone.

Licencié

Harvey Weinstein, l'un des plus puissants producteurs de Hollywood, a été licencié dimanche par sa propre maison de production, The Weinstein Company, trois jours après la publication dans le quotidien américain New York Times d'une enquête révélant une série d'accusations de harcèlement sexuel à son encontre. Il est accusé par plusieurs femmes, parmi lesquelles les actrices vedettes Ashley Judd et Rose McGowan, d'avoir tenté de les masser, de les avoir forcées à le regarder nu ou d'avoir promis de favoriser leur carrière en échange de faveurs sexuelles.

M. Weinstein, âgé de 65 ans, est désormais visé par une enquête policière à New York ainsi qu'au Royaume-Uni, et a été accusé jeudi d'un quatrième viol.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Human le 13.10.2017 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis contre toute sorte de violence et/ou harcèlement peu importe le genre de la personne. Ce qui m'étonne c'est que ces accusations sont faites aujourd'hui par des stars alors que tout s'est déroulé il y a quelques ans. Je trouve qu'un crime doit être dénoncé immédiatement pour éviter qu'il y ait d'autres victimes et que justice soit faite le plus vite possible. Or ici, ce n'est pas le cas, ce qui est étrange et soulève d'autres questions

  • ivan le 13.10.2017 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les agissement de mr. weinstein sont plus que condamnables, mais, toutes ces (pauvres) femmes, qui ont subi toutes ces avances, pourquoi ne pas porter plainte tout de suite ? Apparrament ça les arrangeait bien il y a vingt ans.

  • InLux le 13.10.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas de fumée sans feu.

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 13.10.2017 22:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce sera un super film cette histoire. Non?

  • Lucius Pickmann le 13.10.2017 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    La célébrité n'empêche ni la mauvaise foi, ni la bétise, et c'est valable pour tous.

  • Legit le 13.10.2017 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Apparemment certains n'ont rien retenu des accusations contre Jackson, Pitt ou Depp qui ont fait pschiiit, ni de l'affaire d'Outreau d'ailleurs. Présomption d'innocence contre justice populaire et populiste, cela parle-t-il? Présumé l'innocence n'est pas dédouaner quelqu'un. C'est juste être objectif, et ne condamner que s'il y a culpabilité.

  • Sharon le 13.10.2017 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ce monsieur et totalement coupable ça ne fait aucun doute, et il va payer. Mais si les premières victimes à s'être fait connaitre sont hors de cause et mérittent notre respect, plus de la moitié de celles qui les ont immité aprés coup, l'ont fait par par pur calcul afin de couper l'herbe sous le pied de ceux qui voudraient les accuser d'avoir délibérément rechercher les faveurs du producteur pour favoriser leur carrière.

  • Thomas Schroeder le 13.10.2017 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien connu, les célébrités ne savent pas se défendre.