En Australie

23 septembre 2018 13:34; Act: 24.09.2018 10:26 Print

Quatre requins tués après des attaques

Les autorités australiennes ont décidé d'éliminer quatre grands squales, quelques jours après des attaques subies par deux touristes.

storybild

Quatre requins tigres ont été tués par les autorités australiennes. (photo: archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre requins de grande taille ont été tués sur ordre des autorités australiennes, après deux attaques de squales contre des touristes dans un archipel ultratouristique de la Grande barrière de corail. Les deux victimes, une fillette de 12 ans et une femme de 46 ans, étaient toujours hospitalisées dimanche.

Toutes deux ont été grièvement mordues à la jambe mercredi et jeudi dans l'archipel des Whitsundays, au large des côtes de l’État du Queensland. Quatre requins tigres, dont l'un mesurait 3,7 mètres de long, ont été capturés à l'aide de pièges aquatiques - une bouée reliée à des fils comportant des hameçons et des appâts -, a dit dimanche un porte-parole du ministère de la Pêche du Queensland.

Les carcasses doivent être jetées en haute mer. Il s'est refusé à préciser comment les squales avaient été tués. D'après le Courier Mail, un journal local, ils ont été abattus par arme à feu.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Merci l'écosystème le 23.09.2018 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    2 attaques non mortelles (pour l'instant) = 4 requins tués... Est-ce vraiment nécessaire ? Jusqu'à preuve du contraire, l'océan est leur environnement et pas le notre...

  • steph le 24.09.2018 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les commentaires ne seraient certainement pas les memes si c'etait votre fille qui se trouvait entre la vie et la mort pour avoir été mordue par un de ces requins… à méditer .

  • Sandro le 23.09.2018 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de se poser la question qu'ont fait ces "touristes" à cet endroit, on préfère abattre ces pauvres animaux. L'homme est dégueulasse ...............

Les derniers commentaires

  • arnaud54 le 24.09.2018 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    ce qui est bien c est que l homme n a besoin de personne pour se detruire et ca arrive a grands pas

  • Méli57 le 24.09.2018 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    Quid des voitures? Elles tuent plus que les requins, devrait ton les interdire? Bruler 10 voitures avec leur conducteur en cas d'accident? Ha non, quand c'est l'homme qui tue on laisse couler.....

    • Roxio le 24.09.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

      Se baigner (ou surfer) dans une eau à requins c'est aussi aberrant que de se balader à pied sur le territoire des lions...

  • barbican le 24.09.2018 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est facile de s’intéresser aux droits des requins quand on vit où il n’y en a pas!

    • monde de m le 24.09.2018 09:17 Report dénoncer ce commentaire

      Les requins y vivaient avant l'homme.... et l'homme y va que pour son plaisir, le requin n'a pas le choix d'aller faire du surf ou se baigner sur la terre ferme....

  • steph le 24.09.2018 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les commentaires ne seraient certainement pas les memes si c'etait votre fille qui se trouvait entre la vie et la mort pour avoir été mordue par un de ces requins… à méditer .

    • miaZoé le 24.09.2018 09:08 Report dénoncer ce commentaire

      si l'homme respectait l'environnement des animaux, cela n'arriverait pas...... à méditer aussi...

    • monde de m. le 24.09.2018 09:17 Report dénoncer ce commentaire

      bah déjà je mettrais pas ma fille dans l'océan si je sais qu'il y a des requins....

    • Anonymous le 24.09.2018 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      Aucun rapport...et puis si on sait qu'il ya des requins on ne se baigne pas...ou alors on accepte le risqué et en cas de drame..ben on pleure...

    • steph le 24.09.2018 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      au moins quelqu'un de censé…

  • Pasquale le 24.09.2018 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    L'homme est sans aucun doute l'animal le plus hypocrite de cette planète. Ce qui en fait l'animal le plus imprévisible et le plus dangereux de cet écosystème. Les requins n'ont qu'à bien se tenir.