En Éthiopie

08 juillet 2020 09:53; Act: 08.07.2020 11:15 Print

239 tués dans des heurts après la mort d'une star

Des policiers, membres de milices et 215 civils sont morts dans les manifestations et heurts communautaires qui ont secoué l’Éthiopie, après le meurtre d'un chanteur.

storybild

Au moins 239 personnes ont été tuées dans les manifestations et heurts communautaires. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins 239 personnes ont été tuées dans les manifestations et heurts communautaires qui ont secoué la semaine dernière l’Éthiopie, après le meurtre d'un populaire chanteur appartenant à l'ethnie majoritaire oromo, selon un décompte basé sur des chiffres fournis par la police.

«En raison des troubles qui ont agité la région, neuf policiers, cinq membres de milices et 215 civils ont perdu la vie», a annoncé mercredi, sur la télévision d’État, le chef adjoint de la police de la région Oromia. La police d'Addis Abeba avait auparavant indiqué que dix personnes avaient trouvé la mort dans la capitale.

(L'essentiel/afp)