Coronavirus

13 février 2020 07:14; Act: 13.02.2020 10:33 Print

242 morts de plus en une seule journée en Chine

Le bilan des victimes du nouveau coronavirus dans la province du Hubei s'est alourdi, pour un total d'au moins 1 355 en Chine, ont annoncé jeudi les autorités locales.

storybild

Le bilan explose en Chine après un changement de calcul. (photo: AFP/str)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a par ailleurs eu 14 840 nouveaux malades dans cette province du centre du pays, foyer de l'épidémie de Covid-19, a ajouté la commission de la santé du Hubei, ce qui porte le total à près de 60 000 cas. Ce bond est dû à une nouvelle définition plus élargie des cas d'infection, a-t-elle précisé dans un communiqué. Elle comptabilise désormais les cas «diagnostiqués cliniquement».

Cela signifie qu'une radio pulmonaire sur les cas suspects peut être considérée comme suffisante pour diagnostiquer le virus, plutôt que les tests standard d'acide nucléique. Quelque 13 332 des nouveaux cas d'infection et une grosse moitié des nouveaux décès recensés ont été répertoriés selon le nouveau protocole, a précisé la commission.

Des têtes tombent

Ce changement permet d'administrer aux patients un traitement «le plus tôt possible» et d'être «cohérent» avec la classification utilisée dans les autres provinces, a-t-elle aussi expliqué. L'extension du protocole de détection s'est faite car «notre compréhension de la pneumonie causée par le nouveau coronavirus s'approfondit et nous accumulons de l'expérience en matière de diagnostic et de traitement», a-t-elle aussi avancé.

Coïncidence ou pas: le plus haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) dans le Hubei, Jiang Chaoliang, a été démis de ses fonctions. Il est remplacé par le maire de Shanghai, Ying Yong, réputé proche du président Xi Jinping. Le principal responsable communiste de Wuhan, Ma Guoqiang, a également été limogé. Des chutes anticipées, tant la colère de l'opinion semble vive. Une grande partie des citoyens accuse depuis plusieurs semaines les autorités locales d'avoir tardé à réagir face aux premiers cas de la maladie.

(L'essentiel/afp)