Mise en garde

22 février 2018 15:25; Act: 22.02.2018 16:20 Print

Le risque d'attentat serait fort en Afrique du Sud

Les Sud-Africains qui se sont rendus en Syrie, Irak et Libye «sont susceptibles de poser une menace sécuritaire à leur retour» dans leur pays, a mis en garde jeudi le Royaume-Uni.

storybild

D'après un avertissement publié par le ministère britannique des Affaires étrangères, «il est très probable que des terroristes essaient de mener à bien des attaques en Afrique du Sud». (photo: AFP)

Sur ce sujet

Le Royaume-Uni a mis en garde, jeudi, contre le risque d'attaques «terroristes» en Afrique du Sud, à la suite de l'enlèvement récent dans ce pays d'Afrique australe de deux personnes ayant la double nationalité sud-africaine et britannique. Le couple a été kidnappé le 12 février, à Vryheid, dans la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (nord-est), et n'a toujours pas été retrouvé, selon la police sud-africaine.

D'après un avertissement publié par le ministère britannique des Affaires étrangères, «il est très probable que des terroristes essaient de mener à bien des attaques en Afrique du Sud». «Les attaques peuvent être conduites de façon indiscriminée, notamment dans des endroits fréquentés par des étrangers comme les centres commerciaux des principales villes», a prévenu le Foreign Office.

Daech en ligne de mire

«La principale menace provient d'extrémistes liés à Daech. Deux personnes ayant la nationalité sud-africaine et britannique ont été kidnappées», a précisé le ministère sans plus de détails. La police sud-africaine a indiqué avoir procédé à l'arrestation de deux suspects - Sayfydeen Aslam Del Vecchio et Fatima Patel - soupçonnés de l'enlèvement du couple et de «possible infraction» à une loi antiterroriste. Mais elle a refusé de faire un lien entre le kidnapping et le groupe État islamique (EI).

Fatima Patel, âgée de 27 ans, avait déjà été interpellée en 2016, au moment de l'arrestation, près de Johannesburg, de frères jumeaux soupçonnés de préparer des attentats et d'avoir voulu rejoindre l'EI. Fatima Patel avait alors été inculpée pour détention illégale d'arme, a précisé jeudi à l'AFP un porte-parole de la police, Lloyd Ramovha. Les Sud-Africains qui se sont rendus en Syrie, Irak et Libye «sont susceptibles de poser une menace sécuritaire à leur retour», selon le Foreign Office.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lucky Luck le 22.02.2018 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ben pour éviter tout risque, il fait les mettre hors d'état de nuire avant qu'ils passent a l'action. Les gouvernements ont certainement de bons snipers en manque d'entrainement sur cibles réelles! De 1 on éviterais de nombreuses pertes de civils innocents, pck ces lâches ne s'attaquent qu'a des civils...et de deux ca couterait moins cher au contribuable, pck ca éviterais qu'ils finissent en taule! Au prix de la cartouche, comptons qu'il y ait 1000 djihadistes a "canaliser" ben une boite de 1000 cartouches c'est 300 a 500€ le compte est vite fait non?

  • Africaforever le 22.02.2018 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    La secte islamiste a même atteint l'AFS. Je n'en reviens pas. Cette secte est pire que les mauvaises herbes.

Les derniers commentaires

  • Lucky Luck le 22.02.2018 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ben pour éviter tout risque, il fait les mettre hors d'état de nuire avant qu'ils passent a l'action. Les gouvernements ont certainement de bons snipers en manque d'entrainement sur cibles réelles! De 1 on éviterais de nombreuses pertes de civils innocents, pck ces lâches ne s'attaquent qu'a des civils...et de deux ca couterait moins cher au contribuable, pck ca éviterais qu'ils finissent en taule! Au prix de la cartouche, comptons qu'il y ait 1000 djihadistes a "canaliser" ben une boite de 1000 cartouches c'est 300 a 500€ le compte est vite fait non?

  • Africaforever le 22.02.2018 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    La secte islamiste a même atteint l'AFS. Je n'en reviens pas. Cette secte est pire que les mauvaises herbes.