Attentat en Nouvelle-Zélande

15 mars 2019 14:33; Act: 15.03.2019 14:56 Print

L'arrestation du tireur a été filmée par un passant

Le terroriste d'extrême droite qui a tué 49 personnes et blessé des dizaines d'autres dans deux mosquées à Christchurch, n'a pas opposé de résistance lors de son arrestation.

Sur ce sujet
Une faute?

Le tireur présumé de la fusillade qui a fait au moins 49 morts et plusieurs dizaines de blessés, dans deux mosquées de Christchurch (Nouvelle-Zélande), a été arrêté peu de temps après les faits par la police néo-zélandaise. La scène a été filmée par un passant, qui circulait en voiture à proximité directe du lieu de l'interpellation. On distingue deux policiers armés qui encadrent un homme et lui imposent de s'agenouiller.

L'assaillant présumé est un Australien de 28 ans, qui a diffusé en direct sur les réseaux sociaux les images de ses attaques, où on le voit passer de victime en victime, tirant sur les blessés à bout portant alors qu'ils tentent de fuir. Il doit comparaître samedi devant le tribunal du district de Christchurch. Deux autres hommes sont en garde à vue, sans que l'on sache ce qui leur est reproché.

Avant de passer à l'action, l'homme, qui se présente comme un blanc de la classe ouvrière aux bas revenus, a publié sur Twitter un «manifeste» raciste de 74 pages intitulé «Le grand remplacement», en référence à une théorie née en France et populaire dans les milieux d'extrême droite selon laquelle les «peuples européens» seraient «remplacés» par des populations non-européennes immigrées.

(L'essentiel/pp/afp)