Dans le monde entier

04 juillet 2020 17:44; Act: 04.07.2020 18:03 Print

La crise va changer nos économies profondément

La crise économique engendrée par la pandémie de Covid-19 va «changer profondément» l'économie mondiale, vers plus d'écologie, de numérisation et dans les modes de travail, selon la présidente de la BCE Christine Lagarde.

storybild

La crise va "changer profondément" nos économies, l'Europe en "excellente position", selon Christine Lagarde (photo: AFP/Frederick Florin)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette crise «va être une accélération de transformations qui étaient déjà latentes dans nos économies», a prédit la présidente de la Banque centrale européenne, présente en visioconférence aux rencontres économiques d'Aix-en-Seine à Paris. «En fabrication, en travail, en commerce, ce que nous venons de vivre va accélérer les transformations et va entraîner probablement une évolution vers un mode vie plus soutenable et plus écologique», a-t-elle ajouté.

Elle a notamment évoqué le télétravail, qui va «transformer les modes de fonctionnement de l'ensemble des salariés», au moins des pays développés, et «l'accélération de la numérisation, dans les services ou l'automatisation dans les industries».«On estime en ce moment que la crise devrait entraîner une contraction des chaînes d'approvisionnement de l'ordre de 35% et une augmentation de la robotisation dans les industries de l'ordre de 70 à 75%», a indiqué Mme Lagarde.

L'Europe en excellente position

Par ailleurs, du fait du confinement qui a concerné au même moment la majorité des habitants de la planète, le commerce en ligne s'est fortement développé.Cette évolution devrait encore s'accélérer à l'avenir «au détriment du commerce plus traditionnel», a-t-elle ajouté.

Face à ces transformations, «l'Europe est en excellente position pour prendre cette transition en marche», a-t-elle jugé. Le continent «héberge déjà le plus vaste secteur d'économie circulaire et d'innovation écologique au monde», a noté Mme Lagarde, ajoutant que l'euro était la première monnaie utilisée pour l'émission d'obligations vertes.Elle a toutefois estimé que cela ne serait «pas suffisant» et qu'il faudrait mettre en place «un cadre de politique économique qui permette de mobiliser les financements» nécessaires.

(L'essentiel / AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 04.07.2020 20:28 Report dénoncer ce commentaire

    Robotisation des industries de 70 à 75%... développement du commerce en ligne au détriment du commerce traditionnel... ça veut dire réduction du personnel, donc licenciement, donc montée du chômage ...si par économie verte ils veulent dire qu'on va devoir brouter l'herbe de nos jardins il va être beau l'avenir

  • JeanMert le 04.07.2020 19:17 Report dénoncer ce commentaire

    Elle croit l'Europe capable de prendre cette transition : Comme Tapi avec la Société Générale et ces grandes actions au FMI : Elle n'a absolument rien fait .... et rien compris .. Le fossile devrait laisser sa place ..

  • I.F. le 04.07.2020 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait-il pas nécessaire de virer tous les fossiles de l'ancien modèle économique.

Les derniers commentaires

  • loulou le 06.07.2020 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ........et relever nos impôts.

  • Pitié, lachez nous ! le 06.07.2020 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le dernier qui est venu avec une phrase comme ça c'était Bush après les attentats de 2001. On a la crise qu'on mérite ! Si les US n'avaient pas abandonné les afghans dans leur guerre contre la Russie, Ben Laden ne se serait probablement pas retourné contre eux. Pour le coronavirus, on n'est pas au bout malheureusement, mais en prenant un peu de recul, et surtout en comparant le nombre de décès à d'autres maladies, est-ce bien raisonnable d'en faire tout un foin ? Ça donne surtout l'occasion aux gens de se plaindre !

  • Si j'aurais su j'aurais pas venu le 06.07.2020 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    "La crise va changer nos économies profondément"...noooon c'est vrai? On la paie combien pour cette info? Nous n'étions vraiment pas au courant. J'ajouterai que nos impôts aussi vont augmenter pour boucher les trous par trop de largesses fiscales aux "gros"...

  • incapables de penser autrement le 06.07.2020 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    Télétravail généralisé = entraver les contacts réels entre collègues. Numérisation = aggravation de l'état de la planète. Automatisation = suppression de l'humain. Quelles belles perspectives.......

  • poudre aux yeux le 06.07.2020 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Outre qu'elle supprime des millions d'emplois, la numérisation à tout va a un impact énorme sur l'environnement et est donc tout sauf écologique.