Enchères

14 novembre 2017 09:21; Act: 14.11.2017 09:34 Print

Léger, Magritte et Van Gogh toujours très prisés

Un tableau du peintre français Fernand Léger a été adjugé lundi 70 millions de dollars lors d'enchères organisées à New York par la maison Christie's, un record pour l'artiste.

storybild

«Contraste de formes» de Fernand Léger. (photo: AFP/Francois Guillot)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Contraste de formes», réalisé en 1913 par le natif d'Argentan (Orne), était estimé par Christie's à 65 millions de dollars. Le montant offert pour cette toile de 92 cm sur 73 représente quasiment le double du précédent record pour le peintre français (1881-1955), soit 39,2 millions de dollars pour «Étude pour 'La femme en bleu'», vendu en 2008 par Sotheby's.

Un autre record a été établi lundi lors de la vente, pour le peintre belge René Magritte, dont «L'empire des lumières» (1949) est parti pour 20,5 millions de dollars. Fin février, «La corde sensible», une autre toile du peintre surréaliste, avait été vendue 14,4 millions de livres lors d'une vente chez Christie's à Londres, soit 17,9 millions de dollars selon le taux de change de l'époque. Le prix réalisé est supérieure au haut de la fourchette d'estimation donnée par Christie's, soit entre 14 et 18 millions de dollars.


«L'empire des lumières», Magritte

Autre temps fort de la soirée de lundi, le «Laboureur dans le champ» du peintre néerlandais Vincent Van Gogh a été adjugé 81,3 millions de dollars, commission et frais compris. Les enchères sont allées bien au-delà du prix estimé par Christie's, soit 50 millions de dollars pour cette toile peinte depuis la fenêtre du sanatorium de Saint Rémy où séjournait Van Gogh en 1889. La vente s'est néanmoins achevée à un souffle du record pour un tableau du Néerlandais, établi en 1990 pour le «Portrait du Dr. Gachet», avec 82,5 millions de dollars lors d'une vente chez Christie's à New York.


«Laboureur dans le champ», Van Gogh

(L'essentiel/AFP)