Greffe au États-Unis

17 novembre 2015 09:18; Act: 17.11.2015 13:46 Print

Grand brûlé, il retrouve un visage après 14 ans

Un pompier américain, brûlé lors d'une intervention en 2001, a reçu une greffe faciale presque complète. Une intervention et un résultat assez extraordinaires.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Une équipe du centre médical américain NYU Langone a réalisé une greffe du visage, du cuir chevelu, des oreilles et des conduits auditifs sur un ancien pompier volontaire gravement brûlé en 2001, selon un communiqué publié lundi. Plus de 150 personnes ont été mobilisées durant plus d'un an pour préparer cette intervention de 36 heures, réalisée fin août et présentée comme la greffe de visage la plus complète à ce jour, a indiqué NYU Langone, un centre de recherche médicale new-yorkais.

Lors d'une intervention dans un bâtiment en feu dans le Mississippi (sud) en septembre 2001, Patrick Hardison, âgé de 41 ans aujourd'hui, avait été brûlé au visage, au cou et au torse. Il avait perdu ses oreilles, ses lèvres, l'essentiel de son nez, ses cheveux et ses paupières.

En France aussi

Une photo de Patrick Hardison prise trois mois après l'intervention réalisée fin août, donne l'impression d'un visage sans cicatrice apparente, sans marque évidente, seuls les yeux et les paupières présentant un aspect tuméfié. La toute première greffe du visage a été réalisée novembre 2005 en France, par l'équipe du professeur Bernard Devauchelle du centre hospitalier français d'Amiens (Somme).

Il s'agissait d'une greffe partielle (nez-lèvres-menton), dont avait bénéficié Isabelle Dinoire, 38 ans, défigurée par son chien. La première greffe totale du visage, avec les paupières et tout le système lacrymal, a été réalisée fin juin 2010 en France, à l'hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne) par le professeur Laurent Lantieri.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • clemence le 17.11.2015 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Que de souffrances endurées par ce pauvre garçon. Mais grâce à la chirurgie il retrouve enfin un visage humain. Bravo à l'équipe des chirurgiens qui se sont relayés sur les 36 h d'intervention.

  • Deridder Cyrille le 17.11.2015 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'un mot superbe !!!

  • alain le 17.11.2015 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    en espérant que ça puisse aider ce pauvre homme

Les derniers commentaires

  • Patrick le 17.11.2015 22:32 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo ! la vie de ce monsieur généreux va changer. Il ne faut voir que les aspects négatifs et arrêter de mettre en avant l'argent. je lui souhaite un prompt rétablissement et qu'il continue à aider les autres !

  • vengeur masqué le 17.11.2015 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que ces chirurgiens gagne autant que les fouteux !

  • fabilux le 17.11.2015 19:35 Report dénoncer ce commentaire

    magnifique opération, j'espère que ce jeune pourra être plus heureux et accepté par le regard des autres. Bonne chance à lui.

  • Magnifique le 17.11.2015 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Que de souffrance et quel courage ! Dire qu'en France ils sont caillassés dans certains quartiers, quelle honte !!! Que ferions nous sans eux, sans la police, sans les médecins et infirmiers ! Rendons leurs hommage le plus souvent possible, et apprenons à nos enfants à aimer et à respecter ces héros !

    • respect le 17.11.2015 22:16 Report dénoncer ce commentaire

      entièrement d'accord, merci à eux et que ce pauvre garçon puisse avoir un nouveau départ dans la vie !

  • hugh le 17.11.2015 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo.. mais le chirurgien était bourré ou quoi ?.... le gars a une oreille plus basse que l'autre.

    • Vecse le 17.11.2015 20:04 Report dénoncer ce commentaire

      Il vaut mieux ça que rien

    • nimpe le 17.11.2015 22:50 Report dénoncer ce commentaire

      ça va se remettre, tout est encore gonflé, patience