Robert Goebbels

26 avril 2011 12:49; Act: 26.04.2011 18:58 Print

«Sarkozy et Berlusconi? De petits politiciens»

LUXEMBOURG - Alors que Paris et Rome entendent remettre en question les accords de Schengen, à titre provisoire, Robert Goebbels, l'un des témoins de ces accords, réagit auprès de «L'essentiel Online».

Sur ce sujet
Une faute?

Réunis à Rome pour tenter d'aplanir les relations entre les deux pays après les tensions nées de l'arrivée en Europe de milliers de réfugiés tunisiens, Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi entendent bien demander une révision des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes en Europe. Selon le Corriere Della Sera, les deux chefs d'État devraient même écrire aux présidents de la Commission et du Conseil européens, José Manuel Barroso et Hermann Van Rompuy, pour obtenir un accord dans ce sens.

«Toute cette affaire illustre que l'Europe est en train de se détricoter, car la solidarité élémentaire entre les États membres manque cruellement, observe Robert Goebbels, eurodéputé luxembourgeois et président de la conférence intergouvernementale qui a abouti aux «Accords de Schengen», contacté mardi par L'essentiel Online. Pour l'instant, cette affaire concerne un problème minuscule, quelques dizaines de milliers de personnes, qui pourrait être réglé aisément si chaque État acceptait d'accueillir quelques-uns de ces réfugiés.»

«Juncker ne fait pas le poids face à Sarkozy, Berlusconi ou Merkel»

Mais au-delà de ce conflit entre deux États membres, l'eurodéputé luxembourgeois regrette l'absence de vision européenne des dirigeants actuels et dénonce une gouvernance intergouvernementale et non communautaire de l'UE. «Les pouvoirs politiques actuels tentent de jouer sur la peur de l'autre et ce, uniquement, à des visées électoralistes nationales. Nicolas Sarkozy est un petit politicien et Silvio Berlusconi est encore pire. Résultat, l'Europe vit actuellement une phase difficile de son histoire.»

Et pour Robert Goebbels la seule solution afin de redonner confiance aux citoyens dans leurs institutions: «avoir des hommes forts et de conviction à la tête de l'UE et revenir à la bonne vieille méthode de gouvernance communautaire. Actuellement, seul Jean-Claude Juncker a adopté une telle posture. Mais malheureusement, il ne fait le poids face à des dirigeants comme Sarkozy, Berlusconi ou même Merkel.»

Jean-Michel Hennebert/L'essentiel Online

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • IMD le 26.04.2011 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    je pense qu'il y a un grand malentendu ici... d'abord il faut dire que le luxembourg accueille pres 125 000 personnes etrangeres venant des frontieres et offre ainsi 125 000 emplois au luxembourg pour les frontaliers. pres de 60 pour cent des personnes habitant au luxembourg sont des etrangers, qu'est-ce que vous voulez de plus??? si ca ce n'est pas un pays ouverts aux frontieres???

  • aR le 26.04.2011 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Cher M. Goebbels, je voudrais vous voir dans "votre EUROPE" dans quelques temps/mois/années, quand tous les pays musulmans vont prétendre la démocratisation, puis que ferez-vous avec les chinois? Ils sont peut-être petit, mais très nombreux ... Il est l'heure de descendre de votre nuage et rappelez-vous que nous sommes en 2011.

  • Jean-Mouloud le 26.04.2011 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ben ouais, faut quand même bien admettre que ce sont des charlots, le Silvio et le Naincolas...

Les derniers commentaires

  • GUILLAUME 91 le 27.04.2011 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    Oui Mr G, vous avez raison de dire que l'esprit communautaire s'étiole avec le temps, donc ce sont les gouvernements qui doivent prendre les choses en mains= cacophonie.Non, Mr G, vous avez tort de ne pas prendre le dossier en mains par le biais du Parlement (eurodéputé isn't it ?) et que Bruxelles ne le gère pas. Vous proposez d'en accueillir une partie de ces immigrés, chiche ! Combien ?

  • Michel le 27.04.2011 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et il n'offense pas les Français ni les Italiens: la France n'est pas Sarkozy et l'Italie n'est pas Berlusconi. C'est de la bêtise confondre les pays avec quelques (mauvais) gouvernants de rencontre!

  • Mikas le 27.04.2011 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis le temps que je répète la même chose. Ca fait 11 ans que j'habite au GDL et ce qui me lasse le plus ici ce sont les Lorrains, leur mentalité, leur inculture, leur sentiment de supériorité et leur manque de respect pour les autres, Luxos, Belges ou Allemands. Pourquoi la France s'est-elle battue pour cette région qui ternit son image ???

  • Jonathan le 26.04.2011 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai vécu pendant plus de 20 ans en France (Paris,Toulouse,Nice et Strasbourg).Je n'ai rencontré que des gens sympas et ouverts.Aussi c'est avec stupeur que je lis tous ces commentaires racistes anti luxembourgeois.Les Lorrains ne sont-ils pas français?Liberté,Egalité,Fraternité c'est bien français?Pourquoi alors tant de mépris envers un pays,dont en plus 40% de la population sont étrangers?

  • Secret pour l'argent le 26.04.2011 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    Quand il s'agit de l'argent et les secrets il semble que le luxembourg a du pouvoir, pouquoi seulment le luxembourg et pas les autres? Pourqoi mr goebbels ne se plaignet pas pour cette situation unique?