Guerre numérique

27 septembre 2017 12:36; Act: 27.09.2017 13:57 Print

Pyongyang aurait tenté de voler des bitcoins

Les autorités sud-coréennes ont accusé leur voisin du nord d'avoir essayé de pirater des plateformes hébergeant de la monnaie virtuelle. L'attaque aurait été déjouée.

storybild

La Corée du Sud est une plateforme importante pour les échanges de bitcoins. (photo: AFP/George Frey)

  • par e-mail
Sur ce sujet

La Corée du Nord est soupçonnée d'être à l'origine de tentatives récentes de piratage contre des plateformes sud-coréennes d'échange de monnaies cryptographiques, a rapporté mercredi l'agence sud-coréenne Yonhap. La police a conclu à la responsabilité de Pyongyang, après avoir enquêté sur des cyberattaques lancées contre des dizaines de comptes e-mail d'employés travaillant pour quatre plateformes d'échanges de devises virtuelles.

La Corée du Nord est soumise à de dures sanctions de l'ONU, à cause de ses programmes nucléaire et balistique. Les spéculations selon lesquelles elle se tourne vers la crypto-monnaie pour obtenir des fonds vont bon train. Les pirates nord-coréens se faisant passer pour des chargés de sécurité ont envoyé des e-mails contenant des programmes malveillants à ces employés entre juillet et août, ajoute Yonhap. Ces e-mails ont été envoyés d'une adresse IP déjà connue pour avoir servi dans des tentatives de piratage imputées à la Corée du Nord, selon les enquêteurs cités par l'agence.

Cependant, aucun ordinateur n'a été compromis et rien n'a été volé, ajoute l'agence. La Corée du Sud est l'un des principaux carrefours mondiaux pour les échanges de monnaie virtuelle. La plateforme Bithumb, basée à Séoul, est classée numéro un pour la devise Ethereum.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jmj le 27.09.2017 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un futur hitler de temps moderne pourquoi attendre les destructions massives ok un peu ????

  • Gérard P le 27.09.2017 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Cela fait longtemps que je demande des explications : comment il a réussit a avoir toutes les technologies alors que se pays est soit disant sous QUARANTAINE ???????????????????????????????????? Il y a énormément d'hypocrisie de la par de ???? L'ONU peut être .

Les derniers commentaires

  • Gérard P le 27.09.2017 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Cela fait longtemps que je demande des explications : comment il a réussit a avoir toutes les technologies alors que se pays est soit disant sous QUARANTAINE ???????????????????????????????????? Il y a énormément d'hypocrisie de la par de ???? L'ONU peut être .

    • Jules le 27.09.2017 16:33 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit de lire les journaux pour se faire une idée qui les a aidés. Croyez-vous que l'ONU vous répondra gentiment par écrit parce que vous mettez 40 points d'interrogation ?

  • jmj le 27.09.2017 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un futur hitler de temps moderne pourquoi attendre les destructions massives ok un peu ????

    • Kwua le 27.09.2017 13:31 Report dénoncer ce commentaire

      Que voulez vous faire? Lui déclarer la guerre?

    • @Kwua le 27.09.2017 14:36 Report dénoncer ce commentaire

      Non, le faire éliminer, tout simplement.