États-Unis/Russie

08 janvier 2017 15:14; Act: 08.01.2017 15:21 Print

Obama a «sous-​​estimé» l'impact des piratages

Le président américain a admis dimanche, en pleine polémique sur l'ingérence russe pendant la présidentielle, n'avoir pas suffisamment pris en compte les risques de piratages.

Voir le diaporama en grand »

Barack Obama laissera sa place à Donald Trump le 20 janvier.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Barack Obama a reconnu dimanche avoir «sous-estimé» l'impact qu'une campagne de piratages et de désinformation pouvait avoir dans les démocraties, deux jours après un rapport des services de renseignement américain sur l'ingérence de la Russie dans la campagne électorale. Dans une interview à la chaîne ABC, le président américain a toutefois nié avoir sous-estimé son homologue russe Vladimir Poutine, qui selon les espions américains a orchestré cette campagne d'attaques informatiques et de manipulation des médias destinée à favoriser l'élection de Donald Trump au détriment d'Hillary Clinton.

«Mais je pense avoir sous-estimé la manière dont, dans cette nouvelle ère d'information, il est possible pour la désinformation, les attaques informatiques et ce genre de choses d'avoir un impact sur nos sociétés ouvertes, pour s'insinuer dans nos pratiques démocratiques», a déclaré Barack Obama, estimant en outre que cette tendance s'accélérait. Le président américain, qui est sur le point de céder sa place à Donald Trump le 20 janvier, avait ordonné un rapport d'enquête sur l'implication russe dans la campagne notamment «pour être sûr que c'est quelque chose que Poutine fait déjà depuis un certain temps en Europe, dans un premier temps dans les anciens pays satellites où beaucoup de gens parlent russe, mais de plus en plus aussi dans les démocraties occidentales».

M. Obama, qui prononcera son discours d'adieu mardi à Chicago, a noté que parmi les pays alliés des Américains faisant partie de l'Otan, plusieurs comme la France tiendraient des élections prochainement: «Nous devons être vigilants», a-t-il dit, inquiet d'éventuelles interférences. Selon les services du renseignement américains, l'objectif initial de la campagne de désinformation et de piratages russes était de saper le processus démocratique américain, d'affaiblir une éventuelle présidence Clinton, puis d'augmenter les chances de victoire du milliardaire populiste.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • basta ya le 09.01.2017 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les adorateurs de Trump, qui au passage n'a encore rien fait, pourraient-ils nous expliquer en quoi Obama a été mauvais ? Il faudrait peut-être argumenter un minimum !

  • realite le 08.01.2017 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En octobre Obama disait à Trump : arrêter de pleurnicher pour le trucage des élections !

  • Rigoberta M. le 09.01.2017 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Obama, président pendant huit ans, trois mandats de sénateur en Illinois et membre du Sénat Fédéral et il ignore que le piratage fait partie intégrante de la politique? Allons donc M.Obama, racontez cela à un autre!

Les derniers commentaires

  • basta ya le 09.01.2017 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les adorateurs de Trump, qui au passage n'a encore rien fait, pourraient-ils nous expliquer en quoi Obama a été mauvais ? Il faudrait peut-être argumenter un minimum !

  • Rigoberta M. le 09.01.2017 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Obama, président pendant huit ans, trois mandats de sénateur en Illinois et membre du Sénat Fédéral et il ignore que le piratage fait partie intégrante de la politique? Allons donc M.Obama, racontez cela à un autre!

    • LiNh le 09.01.2017 20:00 Report dénoncer ce commentaire

      Allons donc Mme Rigoberta, relisez donc le titre. Il ne s'agit pas d'une ignorance du piratage mais d'une sous estimation de son impact. Ne voyez vous pas la nuance ?

    • basta ya le 10.01.2017 16:32 Report dénoncer ce commentaire

      Relisez donc le titre Rigoberta ! Et cessez de prendre Obama pour un imbécile !

  • realite le 09.01.2017 01:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @fifi il a fait quoi de Bien pour vous ?

  • Sam Houston le 08.01.2017 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    Désolé pour ses supporters, mais Barack Obama s'est surtout surestimé lui même!

    • LiNh le 08.01.2017 21:44 Report dénoncer ce commentaire

      Après deux mandats on ne peut qu'admettre la grandeur d'un président des USA. Désolé pour vous.

    • Terry le 09.01.2017 08:40 Report dénoncer ce commentaire

      @LiNh: Ce n'est pas parcequ'on a effectué 2 mandats qu'on est un "grand" président.

    • LiNh le 09.01.2017 17:08 Report dénoncer ce commentaire

      @Terry Une chose est sûre, sa ré-élection témoigne de la confiance qui lui a été donnée une seconde fois. D'où sa grandeur !

    • basta ya le 10.01.2017 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      Pour l'instant, il y a beaucoup trop de gens qui le sous-estiment !

  • le voligeur le 08.01.2017 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a surtout sous-estimé notre intelligence...

    • Will le 09.01.2017 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      On en reparle dans quatre ans!

    • basta ya le 10.01.2017 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      Sous-estimé quoi ?