Corée du Nord/États-Unis

15 mars 2019 15:07; Act: 15.03.2019 15:37 Print

Les discussions sur la dénucléarisation en péril

Changement de ton du côté de Pyongyang. La vice-ministre des Affaires étrangères nord-coréenne annonce que Pyongyang «ne cédera pas aux demandes américaines».

storybild

Cet avertissement de la Corée du Nord intervient alors que des signes d'activité ont été détectés sur un site nord-coréen de lancement de fusées. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Pyongyang envisage de suspendre ses discussions sur le nucléaire avec Washington après l'échec du deuxième sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump à Hanoï, fin février, selon la vice-ministre des Affaires étrangères nord-coréenne citée vendredi par l'agence russe TASS. «Nous n'avons aucune intention de céder aux demandes des États-Unis d'aucune manière, et ne sommes pas non plus disposés à nous engager dans des négociations de ce type», a déclaré Choe Son Hui, la vice-ministre des Affaires étrangères nord-coréenne, selon l'agence russe.

Kim Jong-un fera bientôt une déclaration officielle sur ses intentions, a ajouté la responsable à des journalistes et des diplomates étrangers à Pyongyang. Cet avertissement de la Corée du Nord intervient alors que des signes d'activité ont été détectés sur un site nord-coréen de lancement de fusées, qui ont suscité des spéculations sur l'imminence d'un test de missile ou de fusée de la part de Pyongyang.

Donald Trump et Kim Jong-un ont échoué lors de leur deuxième sommet, fin février, à Hanoï, à conclure un accord sur la dénucléarisation de la Corée du Nord. Choe Son Hui a critiqué l'attitude du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, et du conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton, estimant qu'ils «avaient créé une atmosphère d'hostilité et de défiance» et «fait obstruction» aux «efforts constructifs» de Kim et Trump. «Résultat, le sommet s'est achevé sans aucun résultat significatif», a poursuivi la diplomate, qui était présente à Hanoï.

Les États-Unis, ont quant à eux,«bon espoir» de pouvoir «continuer à discuter» avec la Corée du Nord, malgré la menace nord-coréenne de suspendre les négociations sur la dénucléarisation, a déclaré vendredi, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pour résumer le 15.03.2019 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Pour résumer, D. Trump le traite d'abord de tous les noms et menace son pays du feu nucléaire, puis le rencontre et dit que c'est un homme très intelligent, ils s'envoient des petites lettres gentilles, puis coup de théâtre à la deuxième rencontre, tout part en vrille. Il est vraiment temps de faire tout ce qu'il faut et empêcher les influences des élections des pays occidentaux sinon on court à la catastrophe !!!

Les derniers commentaires

  • Pour résumer le 15.03.2019 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Pour résumer, D. Trump le traite d'abord de tous les noms et menace son pays du feu nucléaire, puis le rencontre et dit que c'est un homme très intelligent, ils s'envoient des petites lettres gentilles, puis coup de théâtre à la deuxième rencontre, tout part en vrille. Il est vraiment temps de faire tout ce qu'il faut et empêcher les influences des élections des pays occidentaux sinon on court à la catastrophe !!!

    • Le Russe le 15.03.2019 17:56 Report dénoncer ce commentaire

      Vous parlez de soi-disant influences des élections des pays occidentaux mais il n'y a aucune preuve