Indonésie

14 novembre 2017 10:39; Act: 14.11.2017 11:28 Print

Neuf cachalots s'échouent sur une plage de Sumatra

Des secouristes sont parvenus à remettre à flot cinq cétacés échoués sur la plage d'Ujong Krueng, sur l'île de Sumatra. Quatre autres cachalots ont eux péri.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Quatre grands cachalots sur les neuf qui s'étaient échoués sur une plage de l'île indonésienne de Sumatra sont morts mardi, a indiqué un responsable local, au lendemain d'une tentative pour les remettre à flots.

Des secouristes avaient réussi lundi à remettre à flots cinq cétacés échoués sur la plage d'Ujong Krueng, dans la province d'Aceh (nord-ouest), sous le regard de centaines de curieux qui s'étaient précipités pour assister à ce spectacle rare et prendre des photos. Mais les quatre autres grands cachalots ont péri mardi, a déclaré à l'AFP le responsable de l'agence de protection de la nature à Aceh, Aji Prabowo.

«Nous avons eu des problèmes pour les évacuer en raison du manque d'expérience et d'équipements. Mais c'est une bonne leçon pour nous car Aceh est un point de passage pour les mammifères marins, donc à l'avenir, nous devrions être prêts à faire face à des situations comme celle-ci», a-t-il expliqué.

Causes de la mort

Une autopsie sera pratiquée pour établir les causes exactes de la mort, a observé M. Prabowo. «D'ordinaire, les cachalots évitent la haute mer quand ils sont malades. Deux d'entre eux étaient malades. Nous supposons que les leaders étaient malades et que les autres ont automatiquement suivi», a-t-il encore dit.

C'est la deuxième fois au cours des dernières années que des cachalots sont découverts échoués au large de Sumatra. Un cétacé avait été retrouvé mort sur une plage de Banda Aceh en 2016.


(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Monsieur Poulpe le 14.11.2017 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est assez!; dit la baleine.

  • Grand Maître le 14.11.2017 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils jouaient à ...cache- cache à l'eau. .

  • Un gros, un bien gros... le 14.11.2017 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    J'en ai vu un aussi sur le bord de la piscine communale ce matin...

Les derniers commentaires

  • Un gros, un bien gros... le 14.11.2017 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    J'en ai vu un aussi sur le bord de la piscine communale ce matin...

  • Grand Maître le 14.11.2017 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils jouaient à ...cache- cache à l'eau. .

  • Monsieur Poulpe le 14.11.2017 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est assez!; dit la baleine.

    • Octopus le 14.11.2017 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      Ou je me cache à l'eau!

    • Au suivant... le 14.11.2017 16:50 Report dénoncer ce commentaire

      et protéger mon dos fin...