Manifestations pour Navalny

24 janvier 2021 11:17; Act: 25.01.2021 16:05 Print

3 300 arrestations en Russie, une femme en «réa»

Plus de 3 300 personnes ont été arrêtées lors de manifestations en Russie, à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny, pour exiger sa libération. Une femme a été gravement blessée.

storybild

La répression des manifestations de samedi a été condamnée par l'Union Européenne et les États-Unis. (photo: AFP/Kirill Kudryavtsev)

Sur ce sujet
Une faute?

Plus de 3 300 manifestants au total ont été arrêtés lors des manifestations en Russie à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny pour exiger sa libération, a rapporté dimanche l'organisation non gouvernementale OVD Info. À Saint-Pétersbourg, deuxième ville du pays et patrie du président Vladimir Poutine, une manifestante blessée se trouve en soins intensifs, a appris l'AFP dimanche de source hospitalière. La répression des manifestations de samedi, au cours desquelles des dizaines de milliers de personnes avaient réclamé la libération de l'opposant, a été condamnée par l'Union européenne et les États-Unis.

Selon OVD Info, spécialisée dans le suivi des manifestations de l'opposition, la police a arrêté au moins 3 324 manifestants durant les rassemblements qui se sont déroulés dans des dizaines de villes, dont 1.320 personnes arrêtées à Moscou et 490 à Saint-Pétersbourg. Il s'agit du plus grand nombre d'arrestations durant des manifestations de l'opposition enregistrées dans l'histoire de la Russie moderne. Samedi soir, le parquet de Saint-Pétersbourg a indiqué enquêter sur des violences, y compris «de la part des forces chargées de faire respecter la loi».

Coup de pied au ventre

Le parquet a publié son communiqué après la diffusion par les médias locaux d'une vidéo montrant une femme tomber au sol après avoir été frappée à coups de pied par des policiers antiémeutes. La femme, identifiée comme Margarita Ioudina, demande dans la vidéo à trois policiers pourquoi ils arrêtent un jeune manifestant sans armes. L'un des policiers lui envoie alors un coup de pied au ventre. Mme Ioudina a été hospitalisée samedi soir, blessée à la tête, a indiqué dimanche à l'AFP un représentant de l'hôpital Djanelidze à Saint-Pétersbourg. «Elle est dans un état grave», a déclaré ce responsable, «elle est en soins intensifs».

Des heurts se sont produits samedi entre police et manifestants dans plusieurs grandes villes alors que des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées à travers le pays, scandant «Poutine voleur!», «Navalny, on est avec toi!» ou encore «Liberté pour les prisonniers politiques!». À Moscou samedi soir, des centaines de personnes ont rallié la prison de Matrosskaïa Tichina où est détenu Alexeï Navalny, dans le Nord de la capitale. La police y a procédé à des arrestations, frappant des manifestants avec des matraques et les dispersant.

Placé en détention provisoire et visé par plusieurs procédures judiciaires, Alexeï Navalny, 44 ans, a été appréhendé le 17 janvier, dès son retour d'Allemagne, après cinq mois de convalescence à la suite d'un empoisonnement présumé dont il accuse le Kremlin. Son appel à manifester a été accompagné d'une enquête vidéo, visionnée plus de 70 millions de fois depuis mardi sur YouTube, dans laquelle il accuse Vladimir Poutine de s'être fait bâtir pour un milliard d'euros une fastueuse demeure privée au bord de la mer Noire. Les autorités rejettent l'ensemble des accusations d'empoisonnement et de corruption, qualifiant l'opposant et son entourage d'«escrocs».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Polichinelle dans le placard le 24.01.2021 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Les soutiens de Navalny ressemblent aux antifa agissant dans le cadre des révolutions colorées rémunérées par le sieur Soros !

  • Tatjana de l'URSS/Ukraine le 24.01.2021 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Allez y les gars, faites la révolution !!! Place Lénine = Maidan. Russie, Poutine, votre fin approche !

  • Vinz le 24.01.2021 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y fait vraiment bon vivre en Russie...

Les derniers commentaires

  • Dejan le 24.01.2021 21:54 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations et soutien total à la police de la Fédération de Russie!

    • Jande le 25.01.2021 00:35 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo, vive bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch!

  • ClearView le 24.01.2021 19:03 Report dénoncer ce commentaire

    Avec l'argent du gaz, du pétrole, du nickel, des diamants...les russes devraient avoir un niveau de vie similaire à la Norvège. Mais à la place de cela, une clique d'oligarches proche du président se remplit les poches au détriment des autres, sans compter les dépenses de toutes les petites aventures militaires de Poutine dans les pays voisins et au-delà.

  • Polichinelle dans le placard le 24.01.2021 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Les soutiens de Navalny ressemblent aux antifa agissant dans le cadre des révolutions colorées rémunérées par le sieur Soros !

    • Les trolls russes le 25.01.2021 00:35 Report dénoncer ce commentaire

      Haha bravo, bien dit, pile comme dans le script à l'usine!

  • LEONIDAS le 24.01.2021 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    J'envie d'avoir Monsieur Vladimir Poutine au Luxembourg dans la position du Premier Ministre !!! . . . et Monsieur Sergei Lavrov pour remplacer a Monsieur Asselborn dans le poste des Affaires Étrangères !!!

    • Eschois le 25.01.2021 00:36 Report dénoncer ce commentaire

      Moi, aussi, tellement envie, tous les soirs, je crie, je pleure qu'on aura aussi notre "Vladimir Vladimirovitch" ici chez nous au GDL!

  • Ou va ce monde le 24.01.2021 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Les Etats Unis qui maintenant font renaitre ouvertement l'époque du McCarthy contre les républicains (lisez la déclaration de Forbes par ex) ose donner des leçons....On aura tout vu ....sauf des articles sur la situation aux US dans notre presse....A pleurer les gars, ou va ce monde