Touristes inconscients

05 mars 2019 09:11; Act: 05.03.2019 13:53 Print

Trois Belges ont créé un scandale au Chili

Trois jeunes Belges ont été arrêtés à l'aéroport de Santiago, ils sont soupçonnés d'être à l'origine de dégradations sur un célèbre vestige de 3 000 ans.

storybild

Le vestige, à flanc de colline, mesure 115 m de haut. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

L'incident avait fait grand bruit, en janvier. Des touristes avaient été photographiés en train de conduire leur voiture sur le Géant d'Atacama, un célèbre géoglyphe (immense dessin préhistorique tracé en plein désert). L'image de ces visiteurs laissant leurs traces de pneus sur le vestige vieux de plus de 3 000 ans avait suscité un scandale sur les réseaux sociaux et déclenché une enquête de police.

Le trio a été interpellé à l'aéroport de Santiago. Il s'agit de deux femmes et d'un homme de nationalité belge. Ils risquent une peine maximale de 3 ans de prison et une amende de 6 millions d'euros pour «vandalisme sur un monument national».

Certains dégâts ont été jugés «irréparables». Une remise en état est estimée entre 13 et 22 millions d'euros. Des critiques notent toutefois l'absence de barrières autour du site, protégé par de simples panneaux d'interdiction.

(L'essentiel/arg)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • monique le 05.03.2019 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bien fait pour eux ça leur apprendra

  • Le Rital le 05.03.2019 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    3 ans de prison et 6 millions ... Bravo ils ont tout compris pour le restant de leur vie.

  • Felix Massard le 05.03.2019 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps que ces touristes irrespectueux soient rappelés à l’ordre! J’espère bien qu’ils pourront prolonger leur séjour dans une prison chilienne !

Les derniers commentaires

  • sebom57 le 06.03.2019 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    qu'es ce que cela peut être stupide

  • Jean le 05.03.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Triste reflet de nos sociétés occidentales où tout le monde se croit tout permis. Plus de respect pour rien.

  • GxxG le 05.03.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ça fait cher payé pour avoir déplacer quelques cailloux... pas sur que les pédophiles et autres violeurs soient tous condamnés à 3 ans de prison et 6millions d'euros d'amende...

  • Alex le 05.03.2019 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien d'accord

  • Mimi le 05.03.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Contrairement à beaucoup ici, je ne n'ai aucun jugement, ni envers ni à l'encontre de ces personnes. Car vous savez quoi, je n'y suis jamais allée et de ce fait ne connais pas l'objet, la qualité des moyens mis en place pour prévenir les touristes qu'ils entrent sur un site interdit et protéger. Qui ici, peut dire avec certitude s'ils ont transgressé volontairement une règle en toute connaissance de cause? personne, donc pourquoi ces accusations? ... la neutralité en réponse à une info donnée sur l'essentiel c'est également possible vous savez. Prendre juste une info sans jouer au moralisateur

    • LOLLLLLL le 05.03.2019 16:22 Report dénoncer ce commentaire

      en faisant cette reponse moralisatrice vous le faites vous meme