Énorme coup de filet

20 juin 2018 13:06; Act: 20.06.2018 13:38 Print

30 000 animaux sauvages ont été interceptés

27 000 reptiles, 4 000 oiseaux, 48 primates vivants, 14 félins ont été saisis lors d'un impressionnant coup de filet mondial contre le trafic d'animaux sauvages.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des perroquets, des pythons, un crocodile, un lion empaillé ou encore des crânes de babouins: la liste des animaux interceptés est très longue. L'opération, menée au mois de mai dans 92 pays, a conduit à l'identification de quelque 1 400 suspects. Les photos mises en ligne par Interpol montrent notamment des inséparables (NDLR: petits perroquets) entassés dans un carton, un crocodile saisi près d'une mare en Équateur ou un lion empaillé.

Outre les animaux, 43 tonnes de viande sauvage dont de l'ours, du zèbre ou de l'éléphant ont été interceptées, ainsi que 1,3 tonne d'ivoire et les carcasses de sept ours dont deux polaires. L'organisation internationale de coopération policière rapporte que les autorités maritimes vietnamiennes ont aussi trouvé environ quatre tonnes d'écailles de pangolin, à bord d'un bateau provenant de la République démocratique du Congo.

Au Canada, 18 tonnes de viande d'anguille ont été saisies sur un navire en provenance d'Asie. Des tortues mouchetées vivantes ont également été découvertes dans les bagages de deux passagers à Los Angeles qui s'apprêtaient à embarquer dans un vol pour l'Asie. À Roissy, les douaniers étaient tombés début mai sur une peau d'ours polaire, en provenance d'Arménie et destinée aux Pays-Bas, ou des peaux de serpent, fin mai, dans le même aéroport. Une saisie globale qui se chiffre en millions de dollars, indique Interpol, sans plus de détails.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jempy le 20.06.2018 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut des peines de prison très sévères...

  • Nono le 20.06.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    C'est a vomir ce traffic mais il rapporte tellement d'argent et n'impact pas vraiment nos sociétés , c'est pas comme la drogue alors on s'en fou et un jour je montrerais des vidéos de Pangolins a mes petits enfants car il n'existera plus comme tant d'autres animaux.

  • la teigne le 20.06.2018 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on rétablisse la loi du Talion, on fait aux trafiquants ce qu'ils ont fait aux animaux.... Planètes de détraqués, et pour rappel, nous sommes tous responsables de ne pas acheter ces produits venant de la souffrance et de la cruauté...

Les derniers commentaires

  • gucci le 20.06.2018 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourtant le crocodile fait des chaussures super belles, et le cobra des beaux portefeuilles :) moi je n’arrêterai jamais de consommer ce genre de produits

  • Radical le 20.06.2018 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Si tout le monde est d'accord pour dire que c'est horrible, pourquoi ne pas faire quelques "exemples" avec des pendaisons en public pour quelques chefs de réseaux afin de décourager les autres. C'est radical mais je pense que c'est le seul moyen de faire peur aux trafiquants.

    • Patricia le 20.06.2018 22:46 Report dénoncer ce commentaire

      ouais, et ceux qui roulent en zone 30 à 50 aussi. Ca serait un beau spectacle sur la place d’armele dimanche.

  • Époustouflant le 20.06.2018 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n'en reviens pas, mais qu'est-ce que c'est que cette histoire? Dans le domaine on a vraiment touché le fond.

  • HRCo le 20.06.2018 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est horrible.. rien d’autre a dire

  • Nono le 20.06.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    C'est a vomir ce traffic mais il rapporte tellement d'argent et n'impact pas vraiment nos sociétés , c'est pas comme la drogue alors on s'en fou et un jour je montrerais des vidéos de Pangolins a mes petits enfants car il n'existera plus comme tant d'autres animaux.