Aux États-Unis

16 août 2019 14:42; Act: 16.08.2019 15:05 Print

30 jeunes sont à l'hôpital après avoir vapoté

Des dizaines de personnes ont été hospitalisés aux Etats-Unis pour des maladies au poumon survenues ces dernières semaines. Le point commun entre ces patients: le vapotage.

storybild

Trente cas ont été recensés, et 22 autres font l'objet d'une enquête. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des dizaines de personnes, principalement des adolescents, ont été hospitalisés aux États-Unis pour des maladies au poumon survenues ces dernières semaines. Le point commun entre ces patients: le vapotage, même s'il n'est pas prouvé que la cigarette électronique soit bien la cause de leurs problèmes. Les services de santé de l'Illinois, du Minnesota et du Wisconsin, États situés dans le nord du pays, ont fait état de cas de toux, gênes respiratoires, fatigue ou étourdissements. Une fois à l'hôpital, les patients ont dû être intubés.

Trente cas ont été recensés, et 22 autres font l'objet d'une enquête. Selon les responsables de ces trois États, il est trop tôt pour déterminer si ces maux sont liés. «Pour l'instant, le vapotage est le seul point commun entre toutes ces affaires, mais nous essayons d'étendre nos recherches pour déterminer avec certitude que nous n'oublions rien», a expliqué à l'AFP Thomas Haupt, spécialiste des problèmes respiratoires du service de Santé du Wisconsin.

Certains des jeunes ont également vapoté du cannabis. Les cigarettes électroniques sont disponibles depuis 2006 aux États-Unis et les scientifiques estiment jusqu'ici qu'elles sont moins toxiques que les cigarettes traditionnelles. Aux États-Unis, elles sont très populaires auprès des jeunes: 3,6 millions de collégiens et lycéens les ont fumées en 2018, selon les Centres de contrôle des maladies.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sterling le 16.08.2019 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si seulement on avait autant peur du tabac que du vapotage!

  • louis le 16.08.2019 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des cas de toux et maux de gorges, voir d'autres symptômes, mais après que des fumeurs de cigarettes à tabac se sont mis à la cig élec, mais les douleurs finissent par passer, ce sont les poumons que se nettoient du goudron.

  • lePetitBelge le 16.08.2019 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut voir si ces personnes ne vapotaient pas du Buddha Blues un produit contenant une copie chimique du THC. Ce produit d'origine asiatique est à la base de problème pulmonaire.

Les derniers commentaires

  • louis le 16.08.2019 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des cas de toux et maux de gorges, voir d'autres symptômes, mais après que des fumeurs de cigarettes à tabac se sont mis à la cig élec, mais les douleurs finissent par passer, ce sont les poumons que se nettoient du goudron.

  • lePetitBelge le 16.08.2019 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut voir si ces personnes ne vapotaient pas du Buddha Blues un produit contenant une copie chimique du THC. Ce produit d'origine asiatique est à la base de problème pulmonaire.

  • Sterling le 16.08.2019 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si seulement on avait autant peur du tabac que du vapotage!