Venezuela

17 avril 2019 13:26; Act: 17.04.2019 13:45 Print

Une cargaison de la Croix-​​Rouge est arrivée

De l'aide humanitaire à destination des hôpitaux vénézuéliens a pu entrer dans le pays mardi.

Sur ce sujet
Une faute?

Antibiotiques, groupes électrogènes, seringues: une première cargaison d'aide de la Croix-Rouge est arrivée mardi, à Caracas, et doit être distribuée aux hôpitaux vénézuéliens en proie à de graves pénuries, une assistance humanitaire au centre du bras de fer entre le président Nicolas Maduro et son opposant Juan Guaido.

Arrivés depuis le Panama par avion au petit matin, les 24 tonnes de matériel médical et 14 groupes électrogènes étaient acheminés dans l'après-midi par une trentaine de camions dans un hangar de l'est de Caracas, a constaté une journaliste de l'AFP. Le matériel doit ensuite être distribué à huit hôpitaux et 30 centres médicaux, selon le ministre de la Santé Carlos Alvarado.

Cette aide représente «un grand pas en avant qui permet d'aider les plus vulnérables», a jugé Francesco Rocca, président de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui avait annoncé fin mars l'envoi de cette aide destinée «à 650 000 personnes dans un premier temps».

3,7 millions de Vénézuéliens souffrent de malnutrition

Les hôpitaux du Venezuela, qui affronte la pire crise de son histoire récente, ont toutes les peines du monde à soigner leurs patients: les antibiotiques manquent, de même que les compresses, les appareils respiratoires ou les traitements destinés aux malades chroniques.

Les pannes de courant à répétition plongent les hôpitaux dans le noir et empêchent toute utilisation des appareils de dialyse et des scanners. Selon les Nations unies, un quart des 30 millions de Vénézuéliens ont besoin d'une aide urgente. D'après un rapport de l'organisation, quelque 3,7 millions d'entre eux souffrent de malnutrition, et au moins 22% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique.

(L'essentiel/afp)