États-Unis

14 mars 2018 07:21; Act: 14.03.2018 10:26 Print

Les républicains en chute dans un scrutin partiel

Le parti républicain du président américain Donald Trump a vu sa base électorale fondre mardi lors d'une élection législative partielle en Pennsylvanie.

storybild

L'enjeu est surtout symbolique. L'élection à elle seule ne modifiera pas l'équilibre de la Chambre des représentants où la majorité républicaine est large, avec 238 sièges sur 435.

Sur ce sujet

Le républicain Rick Saccone et le démocrate Conor Lamb étaient au coude-à-coude après le dépouillement des voix de 99% des bureaux de vote. Sur plus de 224 000 voix, le démocrate enregistrait une avance de 847 voix mardi soir. Mais plus de 3 000 voix par correspondance devaient encore être comptées dans deux comtés, ce qui devrait prendre «plusieurs heures», selon l'un des responsables électoraux interrogés sur CNN. «Nous n'abandonnons pas», a dit Rick Saccone à ses partisans, en les appelant à rentrer chez eux sans attendre les résultats.

Quoi qu'il arrive, ce résultat marque une progression exceptionnelle du parti démocrate, dans une circonscription remportée par Donald Trump avec près de 20 points d'avance contre Hillary Clinton en novembre 2016. Lors des deux dernières élections, le parti avait même renoncé à présenter des candidats. Les démocrates, même s'ils échouent à conquérir la 18e circonscription de Pennsylvanie, ancienne région industrielle et bastion ouvrier, espèrent que leur haut score dopera l'enthousiasme de leurs sympathisants à huit mois des élections législatives de mi-mandat, lorsque la totalité de la Chambre des représentants et le tiers du Sénat seront renouvelés.

Les instances nationales du parti démocrate avaient cherché à faire de ce scrutin un référendum sur Donald Trump, persuadées que l'occupant de la Maison-Blanche a perdu de sa superbe dans les régions économiquement sinistrées qui l'ont plébiscité en novembre 2016. Mais le candidat démocrate lui-même s'en était bien gardé. Lui était conscient que pour l'emporter, il devrait convaincre des électeurs de la classe ouvrière qui restent fidèles au président et à ses idées. Ce qui complique la stratégie politique des démocrates, qui cherchent à équilibrer leur message entre une dénonciation virulente des politiques de Donald Trump et une main tendue à ses électeurs.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Steve le 14.03.2018 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Conor Lamb est un vrai démocratic: il était un US marine, il est un catholique pratiquant, il est contre l'avortement, il est en faveur des armes! Il est contre tout ce que la presse libéral et ses chefs de parti prêchent aujourd'hui.

  • Earl le 14.03.2018 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai peut-être raté quelque chose. Qu’est-ce qu’il a accompli ?

  • Le vengeur masqué le 14.03.2018 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Et je parie tout l'or du monde qu'aux prochaines élections, ils vont réélire Trump s'il se représente. C'est peut-être un mal pour un bien finalement. Il a plus accompli en 1 an que ses 3 derniers prédécesseurs ensemble.

Les derniers commentaires

  • Earl le 14.03.2018 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai peut-être raté quelque chose. Qu’est-ce qu’il a accompli ?

  • Steve le 14.03.2018 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Conor Lamb est un vrai démocratic: il était un US marine, il est un catholique pratiquant, il est contre l'avortement, il est en faveur des armes! Il est contre tout ce que la presse libéral et ses chefs de parti prêchent aujourd'hui.

  • Le vengeur masqué le 14.03.2018 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Et je parie tout l'or du monde qu'aux prochaines élections, ils vont réélire Trump s'il se représente. C'est peut-être un mal pour un bien finalement. Il a plus accompli en 1 an que ses 3 derniers prédécesseurs ensemble.

    • Quoi? le 14.03.2018 11:43 Report dénoncer ce commentaire

      @Vengeur Il a accompli quoi? PLust de twits que les précédent, oui, plus d'argent gaspille par les Service secret pour sa protection oui, plups de Golf oui, mais a part ça ?

    • Léonard le 14.03.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Quoi? Il a baissé les impôts, fait des décrets... Presque tout ce qu'il a dit lors de sa campagne ! En seulement 1 an