Canada

28 septembre 2021 07:28; Act: 28.09.2021 11:58 Print

39 mineurs coincés sous terre depuis dimanche

Un accident a eu lieu dimanche après-midi dans une mine de Sudbury dans l’Ontario. Aucun mineur n'est blessé, mais il va falloir les sortir de là.

storybild

La mine de Totten à Sudbury (Ontario). (photo: Google map.)

Une faute?

Trente-neuf employés d’une mine dans l’est du Canada sont coincés sous terre depuis dimanche après-midi après un incident qui a coupé l’accès à la sortie principale, a expliqué lundi le groupe Vale, propriétaire de la mine. Aucun des mineurs n’a été blessé et ils ont eu accès à de la nourriture et de l’eau, a ajouté le groupe qui espère pouvoir les évacuer au plus vite. «L’équipe de secours a atteint les mineurs et a commencé à les évacuer en direction d’une sortie secondaire via un système d’échelles», a précisé l’entreprise brésilienne Vale dans un communiqué.

«Personne n’était à bord du système de transport principal lorsque l’incident est survenu», a expliqué à Radio Canada la porte-parole de Vale, Danica Pagnutti. Elle a précisé qu’un morceau d’équipement lourd était entré en collision avec l’ascenseur de ce système. «Nous savons que l’opération de sauvetage va prendre du temps et nous sommes soulagés d’apprendre qu’aucun mineur n’est blessé», a indiqué sur Twitter Doug Ford, le premier ministre de l’Ontario, la province où se trouve la mine.

Toute exploitation sur ce site de Totten, à Sudbury, a été arrêtée depuis dimanche et le groupe dit qu’il procédera à une évaluation avant de reprendre la production. Cette mine avait fermé en 1972 mais Vale a réalisé des travaux et l’a rouverte en 2014. Au cours des six premiers mois de 2021, quelque 3 600 tonnes de nickel fini en ont été extraites.

(L'essentiel/AFP)