Drame

06 juin 2018 22:35; Act: 06.06.2018 22:42 Print

46 migrants morts noyés dans le Golfe d'Aden

L'agence de l'ONU pour les migrations a affirmé que 46 migrants, des Éthiopiens vraisemblablement, étaient morts noyés, et 16 portés disparus, lorsque leur navire a chaviré.

storybild

Au moins 46 migrants sont morts à l'approche du Yémen, dans le golfe d'Aden. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le personnel de l'Organisation internationale des migrations (OIM) a pu venir en aide aux rescapés, arrivés sur une plage du Yémen, et a signalé que «46 migrants s'étaient noyés, 37 hommes et 9 femmes», a indiqué l'OIM dans un communiqué, précisant que 16 autres étaient portés disparus. Le navire a chaviré en raison des hautes vagues alors qu'il approchait de sa destination à l'aube, mercredi.

Au moins 100 migrants - 83 hommes et 17 femmes - avaient été «entassés» sur ce bateau d'un contrebandier, ayant quitté le port de Bossaso (nord), en Somalie, le 5 juin, a détaillé l'OIM. L'agence précise que d'après ses informations ces migrants étaient tous des Ethiopiens.

«Criminel» d'entasser des migrants de la sorte

«Les survivants ont dit que les passagers qui n'avaient pas de gilets de sauvetage dans le bateau du contrebandier ont commencé à paniquer à l'arrivée des hautes vagues», a expliqué l'OIM. «Au fur et à mesure que le bateau prenait l'eau, ils ont été projetés tête baissée dans la mer agitée», a ajouté l'agence de l'ONU.

Un porte-parole de l'OIM à Genève, Leonard Doyle, a déclaré à l'AFP qu'il était «criminel» d'entasser des migrants dans un bateau, sans gilets de sauvetage. Les rescapés ont reçu une assistance médicale, de la nourriture et un soutien psychosocial de l'OIM, tandis que le CICR et le Croissant-Rouge du Yémen ont assuré l'inhumation des défunts

(L'essentiel/afp)