Environnement

05 juin 2018 14:41; Act: 05.06.2018 15:00 Print

5 000 milliards de sacs en plastique jetés par an

Le monde est malade de sa consommation de plastique, révèle une étude de l'ONU. 5 000 milliards de sacs sont consommés par an. Décourageant!

storybild

Une montagne de sacs en plastique dans un quartier de Colombo au Sri Lanka.

Sur ce sujet

Environ 5 000 milliards de sacs en plastique sont consommés chaque année dans le monde et, comme l'essentiel du plastique, une infime proportion est recyclée, affirme mardi l'ONU dans un rapport pointant un défi d'une ampleur «décourageante».

Dans ce document rendu public à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, l'ONU relève que si les modes de consommation actuels et les pratiques de gestion des déchets se poursuivent, on comptera environ douze milliards de tonnes de déchets plastiques dans les décharges et l'environnement à l'horizon 2050.

«L'ampleur du défi est décourageante», indique l'ONU. «Depuis les années 1950, la production de plastique a dépassé celle de presque tous les autres matériaux. Nos océans ont été utilisés comme une décharge, ce qui provoque l'étouffement de la vie marine et transforme certaines zones marines en soupe plastique», déclare dans le rapport, le chef d'ONU Environnement, Erik Solheim.

«Dans certaines villes, les déchets plastiques bouchent les canalisations, ce qui provoque des maladies. Consommés par le bétail, ils trouvent leur chemin jusque dans la chaîne alimentaire».

À usage unique

L'essentiel de ces déchets sont des plastiques à usage unique, comme les bouteilles en plastique, les bouchons en plastique, les emballages alimentaires, les sacs plastique de supermarché, les couvercles en plastique, les pailles et les récipients alimentaire à emporter, énumère le rapport.

Les chiffres donnent le tournis: on estime qu'environ 5 000 milliards de sacs en plastique sont consommés dans le monde chaque année, soit presque 10 millions par minute. «S'ils étaient attachés ensemble, ils pourraient entourer la planète sept fois toutes les heures», avance le rapport.

Seulement 9% des neuf milliards de tonnes de plastique que le monde a jamais produites ont été recyclées. Une part à peine plus grande - 12% - a été incinérée. Le reste a fini dans les décharges, les océans, les canalisations, où il mettra des milliers d'années à se décomposer totalement.

Dans le sel de table commercial

En attendant, il contamine les sols et l'eau avec des particules de microplastiques dont certaines ont été retrouvées selon l'ONU jusque dans le sel de table commercial. Les études montrent, indique le rapport, que 90% de l'eau en bouteille et 83% de l'eau du robinet contiennent des particules de plastique.

L'ONU salue un début de prise de conscience face à l'ampleur du problème, en relevant que plus de 60 pays ont adopté des politiques visant à réduire cette pollution. Mais ce n'est pas suffisant, selon l'ONU qui plaide pour une meilleure gestion des déchets, des mesures d'incitation pour encourager les consommateurs à changer leurs habitudes de consommation ou encore davantage de recherches sur les matériaux alternatifs. «Nous avons un besoin urgent de leadership et d'intervention de la part du gouvernement pour faire face à la marée montante des plastiques», indique le rapport.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JOSE le 05.06.2018 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de utiliser chaque jour un nouveau sac a poubelle, utilise le sac du pain que tu utilise chaque jour :))

  • Vrai ou Faut le 05.06.2018 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    ATTENDEZ qui met les sacs en plastique sur le marché . MOI quand j'étais enfant je me rappelle que les premières grandes surfaces avaient des sacs en genre Papier carton, ALORS qui a changé cela , surement pas la population , MAIS naturellement c'est la population qui doit encore PAYER .

  • Constat le 05.06.2018 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de bla bla de la part des politiques, et en fin de compte, rien ne change. Ah si, on dépense des milliards pour aller sur Mars!!

Les derniers commentaires

  • Super Eco le 05.06.2018 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    L'EcoBox va nous sauver… ah non elle est aussi en plastique… dommage.

  • Vrai ou Faut le 05.06.2018 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    ATTENDEZ qui met les sacs en plastique sur le marché . MOI quand j'étais enfant je me rappelle que les premières grandes surfaces avaient des sacs en genre Papier carton, ALORS qui a changé cela , surement pas la population , MAIS naturellement c'est la population qui doit encore PAYER .

  • pas pour rien le 05.06.2018 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On paye pour les poubelles non et relativement cher vus que c’est au poids comment justifier alors des déchets dans la nature et où l’océan ?

  • Ermesinde le 05.06.2018 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    "récipients alimentaires à emporter" : chez nous on fait tout à fait le contraire avec la nouvelle Ecobox qui elle est bien en plastique. Je crois rêver

  • JOSE le 05.06.2018 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de utiliser chaque jour un nouveau sac a poubelle, utilise le sac du pain que tu utilise chaque jour :))