En Algérie

26 septembre 2020 18:36; Act: 26.09.2020 18:39 Print

755 migrants interceptés et trois noyés

Au large des côtes algériennes, les gardes-côtes ont porté secours ce samedi à 755 personnes migrantes réparties sur plusieurs embarcations. Trois personnes se sont noyées.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Les gardes-côtes algériens ont repêché trois corps et intercepté 755 migrants qui se trouvaient à bord de plusieurs embarcations au large des côtes algériennes, entre le 20 et 25 septembre, selon un bilan du ministère de la Défense publié samedi.

Les bateaux arraisonnés se trouvaient au large des côtes orientales, occidentales et du centre de l’Algérie, précise le ministère dans un communiqué. Lundi, le ministère avait déjà fait état de la noyade de dix personnes et l’interception de 485 migrants entre le 15 et le 19 septembre, ce qui porte à plus de 1’200 le nombre de clandestins interceptés en 10 jours. En général, ces personnes, algériennes en grande majorité, comparaissent ensuite devant le procureur.

«Harragas» en détresse

L’Algérie a voté en 2009 une loi visant à «combattre l’émigration clandestine» qui prévoit des peines allant jusqu’à six mois d’emprisonnement pour les clandestins. Mais ni le risque de se faire attraper et terminer en prison ou de faire naufrage et périr ne semblent décourager les «harragas» algériens. Le mot «harraga» se réfère à la pratique des jeunes clandestins qui brûlent souvent leurs papiers en arrivant à destination, afin d’éviter d’être rapatriés. Les causes des départs sont multiples, dont le chômage, le mal de vivre, la soif de liberté.

Selon les derniers chiffres de l’agence européenne de contrôle des frontières Frontex, 5’225 Algériens ont emprunté la route de la Méditerranée occidentale et 865 celle de la Méditerranée centrale durant les huit premiers mois de 2020. Mais ces statistiques sont largement sous-estimées, selon certains spécialistes des questions d’immigration clandestine.

Traversées coûteuses

Rien que durant le dernier week-end du mois de juillet, plus de 800 Algériens ont débarqué sur les côtes espagnoles, a indiqué la presse espagnole. Selon la presse algérienne, depuis quelques mois, «les plus fortunés» des harragas paient une traversée à bord de bateaux ultrarapides qui peuvent atteindre les côtes espagnoles en quelques heures.

(L'essentiel/ATS/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • the Finn, de plus en plus censuré le 27.09.2020 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Luxo: Qu'est sensé faire le Luxembourg face aux migrants économiques qui cherchent à profiter des systèmes de santé et d'allocations hyper généreux des pays d'Europe occidentale ? Maintenant ils vont jusqu'à brûler leur camp pour accélérer les dispersions vers l'Europe ! Un rapatriement systèmatique vers le port de départ serait la solution mais comme il y a une manne électorale à prendre, l'avis des gens on s'en fout.

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 26.09.2020 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils n'ont toujours pas compris que nous sommes dans le même merdier... et que dans quelque temps, c'est nous qui chercherons à nous réfugier là où il y a du travail et de l'eau.

  • Les politicens devraient se réveiller le 26.09.2020 23:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les populations des pays UE finiront par prendre eux-mêmes les dispositions adéquates pour arreter cette invasion, et ce jour se rapproche de plus en plus vite. Ce jour là, les politiciens devront rendre des comptes et pas du responsables mais pas coupables à la Fabius avec le sang contaminé. Les politiciens en UE devraient expliquer leurs motivations à laisser les portes ouvertes car personne (ou presque) ne comprend pourquoi ils mettent en danger nos pays.

Les derniers commentaires

  • the Finn, de plus en plus censuré le 27.09.2020 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Luxo: Qu'est sensé faire le Luxembourg face aux migrants économiques qui cherchent à profiter des systèmes de santé et d'allocations hyper généreux des pays d'Europe occidentale ? Maintenant ils vont jusqu'à brûler leur camp pour accélérer les dispersions vers l'Europe ! Un rapatriement systèmatique vers le port de départ serait la solution mais comme il y a une manne électorale à prendre, l'avis des gens on s'en fout.

  • Les politicens devraient se réveiller le 26.09.2020 23:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les populations des pays UE finiront par prendre eux-mêmes les dispositions adéquates pour arreter cette invasion, et ce jour se rapproche de plus en plus vite. Ce jour là, les politiciens devront rendre des comptes et pas du responsables mais pas coupables à la Fabius avec le sang contaminé. Les politiciens en UE devraient expliquer leurs motivations à laisser les portes ouvertes car personne (ou presque) ne comprend pourquoi ils mettent en danger nos pays.

  • louis le 26.09.2020 22:17 Report dénoncer ce commentaire

    Retour à l'envoyeur !!!

  • censure le 26.09.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si sa continue les occidentaux vont devoir migrer . Luxembourg 3 millions d'habitants dans 20 ans

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 26.09.2020 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils n'ont toujours pas compris que nous sommes dans le même merdier... et que dans quelque temps, c'est nous qui chercherons à nous réfugier là où il y a du travail et de l'eau.