En 2017

22 janvier 2018 09:19; Act: 22.01.2018 10:15 Print

82% de la richesse aux mains des plus riches

82% de la richesse créée l'an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1% le plus riche de la population de la planète, a dénoncé lundi, l'ONG Oxfam.

storybild

Depuis 2010, la richesse de l'«élite économique» a augmenté de 13% par année. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le boom des milliardaires n'est pas le signe d'une économie prospère, mais un symptôme de l'échec du système économique», a affirmé la directrice d'Oxfam, Winnie Byanyima, lors de la publication du rapport intitulé «Récompenser le travail, pas la richesse» à la veille de l'ouverture du World Economic Forum (WEF) à Davos. «On exploite les personnes qui fabriquent nos vêtements, qui assemblent nos téléphones portables et cultivent les aliments que nous mangeons, afin de garantir un approvisionnement constant en produits pas chers, mais aussi pour grossir les profits des entreprises et leurs riches investisseurs», s'est-elle insurgée, citée dans un communiqué.

Selon le rapport d'Oxfam, 3,7 milliards de personnes, soit 50% de la population mondiale, n'a pas touché le moindre bénéfice de la croissance mondiale l'an dernier, alors que le 1% le plus riche en a empoché 82%. Depuis 2010, c'est-à-dire peu après le début de la crise en 2008, la richesse de cette «élite économique» a augmenté en moyenne de 13% par année, a précisé Oxfam, avec un pic atteint entre mars 2016 et mars 2017, période où «s'est produit la plus grande augmentation de l'histoire en nombre de personnes dont la fortune dépasse le milliard de dollars, au rythme de 9 nouveaux milliardaires par an».

Les femmes victimes de ces inégalités

Pour Oxfam, les ouvrières se retrouvent «tout en bas de la pyramide». «Dans le monde entier, les femmes gagnent moins que les hommes et elles sont sur-représentées dans les emplois les moins bien payés et les plus précaires», constate-t-elle. «De la même manière, sur dix nouveaux milliardaires, neuf sont des hommes», a-t-elle ajouté. L'ONG, qui publie traditionnellement un rapport sur les inégalités juste avant que l'élite économique ne se réunisse à Davos (Suisse), lance un appel aux dirigeants pour que «l'économie fonctionne pour tous et pas uniquement pour une riche minorité».

Elle préconise la limitation des dividendes pour les actionnaires et les dirigeants d'entreprises, la fin de «la brèche salariale» entre hommes et femmes, ainsi que la lutte contre l'évasion fiscale. Selon un sondage réalisé pour Oxfam auprès de 70 000 personnes dans dix pays, diffusé à l'occasion de la publication du rapport, les deux tiers des personnes interrogées estiment «urgent» de traiter «la brèche entre riches et pauvres». Ce sondage a été réalisé en Inde, au Nigeria, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Mexique, en Afrique du Sud, en Espagne, au Maroc, aux Pays-Bas et au Danemark.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vilecoyote le 22.01.2018 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'augmentation des inégalités a toujours précédé une révolution ou un effondrement de civilisation. A bon entendeur salut.

  • Escolano Michel le 22.01.2018 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et cela ne changera pas

  • Cancoillotte le 22.01.2018 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut 33000$/an net pour rentrer dans ce 1% des plus riches mondiaux (source globalrichlist). Donc ces riches, se sont la plupart d'entre nous.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 23.01.2018 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les plus riches, ne sachant rien faire d'autre avec leur fortune, finiront par se payer le luxe de s'envoyer dans l'espace. Le Luxembourg en a défini les lois. Bon débarras.

  • histoire de le 22.01.2018 17:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien de milliard sommes nous comparé à cette poignée de milliardaire ???? Qu'attend le monde pour se relever et affronter les plus grands malfaiteurs et voleurs !!!!!

  • Justme le 22.01.2018 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut arreter 5 min et regarder la réalité en face... si on avait autant d oseille qu eux et qu on aurait obtenu cet argent en travaillant vous voudriez le partager gratuitement... c est facile de dire moi je, moi je etc... plus on a d argent plus on veut plus on a de desir... c est l être humain qui est comme ça.... arrêtez de nous faire croire que vous changeriez le monde...

  • willywilly le 22.01.2018 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais quel titre... cela ne veut absolument rien dire ....

  • Révolution le 22.01.2018 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Vite une révolution, une vraie comme savaient le faire les français à l'époque ! Rien d'autre ne remettra les choses à plat. Qu'ils profitent ces riches, dans quelques générations, quand le monde entier vivra dans la misère il ne leur restera plus qu'à se terrer dans des bunkers !