Classement Forbes

20 mars 2017 15:50; Act: 20.03.2017 16:36 Print

Bill Gates reste l'homme le plus riche du monde

Le cofondateur de Microsoft est toujours l'homme le plus riche du monde, selon le classement publié par Forbes, lundi, qui confirme l'ascension irrésistible des géants d'Internet.

  • par e-mail
Sur ce sujet

William Henry Gates III (61 ans) arrive en tête du classement pour la quatrième année d'affilée et la 18e sur les 22 dernières années, avec une fortune personnelle estimée à 86 milliards de dollars (80 milliards d'euros). Celui qui s'est lancé dans l'aventure Microsoft à 19 ans, abandonnant au passage ses études en deuxième année à Harvard, ne détient plus que 2,5% environ du capital de l'entreprise qu'il a cofondée avec Paul Allen en 1975.

Outre les jeunes fortunes d'Internet, le seul à avoir quelque peu bousculé la hiérarchie est le Français Bernard Arnault, PDG et fondateur du groupe de luxe LVMH, qui passe de la 14e à la 11e place. Son patrimoine a augmenté de 22% en un an, à 41,5 milliards de dollars. Il devance maintenant sa compatriote Liliane Bettencourt, héritière de l'empire des cosmétiques L'Oréal, avec 39,5 milliards de dollars.

Zuckerberg 5e fortune mondiale

Le dauphin au classement est aussi un ami très proche de Bill Gates, l'investisseur américain Warren Buffett, qui le suit à bonne distance avec un patrimoine estimé à 75,6 milliards de dollars. Le gourou de la finance qui a fait fortune à la tête de la holding Berkshire Hathaway a pris la place de l'Espagnol Amancio Ortega, fondateur de l'entreprise textile Inditex et de la principale marque du groupe, Zara. L'homme d'affaires de 80 ans rétrograde à la quatrième place, avec une fortune personnelle estimée à 71,3 milliards de dollars, immédiatement derrière le PDG et fondateur du géant d'Internet Amazon, Jeff Bezos (72,8 milliards de dollars).

Autre progression marquée, celle du PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg qui, a 32 ans seulement, est maintenant à la tête d'un patrimoine de 56 milliards de dollars, ce qui le situe en cinquième position du classement. Mark Zuckerberg, Jeff Bezos et les cofondateurs d'un autre géant d'Internet, Google, Larry Page et Sergey Brin (43 ans tous deux), sont les seuls parmi les vingt premiers du classement à être âgés de moins de soixante ans.

Trump à la 544e place

Mais il y a beaucoup plus jeune. Le cofondateur et président de la société de paiements Stripe, John Collison (26 ans), est ainsi le plus jeune milliardaire à n'avoir pas hérité de sa fortune, avec 1,1 milliard de dollars. Il devance de quelques semaines Evan Spiegel, cofondateur et directeur général du réseau social Snapchat, qui vient d'être introduit en Bourse. À 26 ans, le jeune homme pèse désormais 4 milliards de dollars.

Parmi les milliardaires de la vieille économie, apparaît, en 544e position, le président des États-Unis Donald Trump, dont la fortune est estimée à 3,5 milliards de dollars. L'homme d'affaires a souvent contesté l'évaluation faite par Forbes de son patrimoine, estimant qu'elle ne reflétait pas la valeur de la marque Trump. En 2017, le nombre de milliardaires a bondi de 13% en un an, et atteint désormais 2 043, un record. Les États-Unis restent le pays qui compte le plus de milliardaires en dollars, avec 565, devant la Chine (319 auquel on peut ajouter 67 à Hong Kong), l'Allemagne (114) et l'Inde (101).

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Miss le 20.03.2017 19:01 Report dénoncer ce commentaire

    si chacun de ces milliardaires pouvaient distribuer 1% de leur fortune, il n'y aurait plus aucun pauvre sur la planète. Mais comme les pauvres font vivre l'économie, c'est pour cette raison que cela ne se passera jamais :-(

  • resident le 20.03.2017 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci à sa fondation qui dépense des milliards chaque année pour l'education

  • The best le 20.03.2017 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On peut naître pauvre, mais dans la plupart du temps on le devient. Amacio Ortega a du quitter l'école a l'âge de 13 ans pour travailler afin de se nourrir. A force de travailler sans relâche et a entreprendre...boum...1 magasin d'ouvert puis deux...puis 3 puis 1800. La marque Zara est née générant des milliers d'emploi. Et leur fortune personnelle sert a maintenir les entreprises sur les rails...certes il y a des abus fraudes fiscales délocalisation etc...mais ils ne sont pas tous comme ça.

Les derniers commentaires

  • dieux le 23.03.2017 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Allez les riches, sortez vos sous mdrrrr

  • Ossi le 21.03.2017 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ca me fait penser que l'un des Rockefeller est mort hier à l'âge de 101 ans!

  • The best le 20.03.2017 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On peut naître pauvre, mais dans la plupart du temps on le devient. Amacio Ortega a du quitter l'école a l'âge de 13 ans pour travailler afin de se nourrir. A force de travailler sans relâche et a entreprendre...boum...1 magasin d'ouvert puis deux...puis 3 puis 1800. La marque Zara est née générant des milliers d'emploi. Et leur fortune personnelle sert a maintenir les entreprises sur les rails...certes il y a des abus fraudes fiscales délocalisation etc...mais ils ne sont pas tous comme ça.

  • Miss le 20.03.2017 19:01 Report dénoncer ce commentaire

    si chacun de ces milliardaires pouvaient distribuer 1% de leur fortune, il n'y aurait plus aucun pauvre sur la planète. Mais comme les pauvres font vivre l'économie, c'est pour cette raison que cela ne se passera jamais :-(

    • DieselClaVie le 21.03.2017 07:27 Report dénoncer ce commentaire

      S'il n'y avait plus de pauvres, il n'y aurait plus de riches ! (il y aurait plein de communistes) C'est comme le ying et le yang vois-tu !

    • ..!!.. le 21.03.2017 09:45 Report dénoncer ce commentaire

      Si chacun d'entre nous donnait 10 euros par mois la pauvreté disparaîtrait aussi!

    • NeverEndingStory le 21.03.2017 09:55 Report dénoncer ce commentaire

      C'est que la monnaie représente une valeur. Et si on distribuait de la monnaie, la valeur serait perdue. Distribuer la monnaie revient à dissocier la valeur de la monnaie et la monnaie ne représentera plus rien. C'est pourtant simple, il faut créer la valeur pour que la monnaie représente quelque chose. Pour la créer la valeur, il faut de la liberté.

    • Jack le 21.03.2017 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Pour info, Monsieur Bill Gates a donné une partie non négligeable de sa fortune pour des oeuvres de bienfaisance, notamment en Afrique. Chapeau bas, monsieur Gates!

  • resident le 20.03.2017 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci à sa fondation qui dépense des milliards chaque année pour l'education