Japon

10 mars 2017 12:35; Act: 10.03.2017 16:13 Print

Démanteler Fukushima coûtera 187 milliards

Six ans après la catastrophe nucléaire, 6 000 personnes travaillent à démolir la centrale. Un chantier pharaonique et très dangereux.

storybild

Tepco ne sait toujours pas réellement dans quel état se trouvent les réacteurs qui ont fondu.

Sur ce sujet

Il y a 6 ans, le 11 mars 2011, le Japon vivait la catastrophe de Fukushima. Au total, plus de 160 000 habitants ont quitté le secteur de la centrale nucléaire endommagée par un tsunami après un tremblement de terre, soit sur ordre des autorités, soit par peur des radiations. Mais il reste encore beaucoup de monde pour s'occuper du site contaminé. En effet, plus de 6 000 personnes travaillent à démanteler la centrale, rapporte vendredi le journal suisse Tages-Anzeiger qui s'est rendu sur les lieux.

Et les travaux gigantesques vont occuper ces travailleurs jusqu'en 2050 au moins. Pour des coûts pharaoniques puisqu'ils sont désormais estimés à 175 milliards d'euros, selon le journal. Un montant qui est encore appelé à grimper. Car Tepco, l'opérateur de la centrale, ne sait toujours pas réellement dans quel état se trouvent les réacteurs qui ont fondu. L'intérieur de la centrale est en effet jonché de gravats contaminés et bloque le chemin aux robots. Des robots qui n'arrivent de plus pas à supporter le rayonnement extrêmement élevé au-delà d'une période courte. En effet, le degré de radioactivité est énorme, au point qu'un humain mourrait en quelques minutes, selon un responsable.

Causes du drame toujours pas claires

Six ans après, le mystère demeure sur ce qu'il s'est réellement passé au moment du drame. Selon un ingénieur nucléaire cité par le Tages-Anzeiger, le tsunami et le tremblement de terre ne seraient pas les seuls en cause. Ils ont été sans doute les éléments déclencheurs de l'accident, mais celui-ci se serait produit même sans cela, affirme l'expert qui fait partie d'une commission parlementaire chargée du cas. Selon lui, l'origine de la panne n'a pas encore été clairement établie et les lacunes de sécurité étaient nombreuses dans la centrale.

Un autre ingénieur nucléaire cité par le journal abonde dans son sens. Le gouvernement affirme que le Japon applique les mesures les plus strictes du monde en matière de nucléaire. «Mais le concept de sécurité de l'industrie atomique nippone souffre toujours de déficiences», estime-t-il. Dans ces conditions, on ne devrait plus faire tourner une centrale nucléaire, selon lui.

(L'essentiel/cht/nxp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vérité. le 10.03.2017 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Ok , vous dite que cela va couter 187 milliards , mais cela serait mieux de dire qui va payer ces 187 milliards ??????

  • Resigné le 11.03.2017 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Oui on voit toujours à court terme. Au moment du démantèlement des Centrales françaises, ça va faire très mal. Merci EDF et AREVA d'avoir entretenu le lobbying pour ne pas tempérer le tout nucléaire.

  • Pierre le 10.03.2017 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense aux pauvres gars qui doivent effectuer ces travaux et subir plus tard des graves problèmes de santé. Les gens qui sont pour le nucléaire n'y pensent absolument pas.

Les derniers commentaires

  • Traintrain le 11.03.2017 19:17 Report dénoncer ce commentaire

    Ce que les gens ne comprennent pas c'est que le prix de l'électricité nucléaire ne prends pas en compte le démentellement, ni les cata. Sans oublier que jusqu'à présent on ne sait pas quoi faire des déchets hautement dangereux... à nos enfants de se débrouiller, nous on en aura bien profité...

  • Resigné le 11.03.2017 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Oui on voit toujours à court terme. Au moment du démantèlement des Centrales françaises, ça va faire très mal. Merci EDF et AREVA d'avoir entretenu le lobbying pour ne pas tempérer le tout nucléaire.

  • Dire VRAI le 10.03.2017 19:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je me souvient de la construction de la première central nucléaire en France , il y avait déjà beaucoup de manifestation contre a ce moment là et le gouvernement disait ouvertement > . Mes parents et par la suite moi même je n'ai Jamais reçu une facture qui a baissée . Maintenant la masse des populations d'un pays qui on le nucléaire doivent encore Payer toujours payer , ils faut le dire >

    • presses Libre ??? le 10.03.2017 20:42 Report dénoncer ce commentaire

      Je corrige ceux que quelqu'un a supprimé . le gouvernement disaient ouvertement que l'électricité sera moins cher et mes parents et par la suite moi jamais les factures d'électricité étaient moins cher . La libre expression et la démocratie ça existe ? Logiquement oui , mais ????????

  • zut le 10.03.2017 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on n'arrete pas de nous mentir que l'electricité et propre.... Il faudra encore combien de centrales pour faire rouler les voitures electriques..

  • Pierre le 10.03.2017 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense aux pauvres gars qui doivent effectuer ces travaux et subir plus tard des graves problèmes de santé. Les gens qui sont pour le nucléaire n'y pensent absolument pas.