«Casse du siècle»?

17 février 2015 08:54; Act: 17.02.2015 12:59 Print

Des hackers font perdre des millions aux banques

Des centaines de millions de dollars ont été dérobés à des banques par des pirates, selon la société de cybersécurité Kaspersky.

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est probablement l’attaque la plus sophistiquée jamais vue dans le monde en termes de méthode utilisée par les cybercriminels pour ne pas être identifiés», a détaillé le responsable de Kaspersky en Amérique du Nord, Chris Doggett, au New York Times.

Une vague de cyberattaques d’un genre nouveau vise depuis 2013 des banques du monde entier, en premier lieu russes, causant des pertes estimées entre 300 millions et 1 milliard de dollars, selon un rapport de la société de sécurité informatique dévoilé lundi. Le logiciel malveillant, Carbanak, s’installe sur l’ordinateur d’un employé de banque grâce à un e-mail de «phishing», méthode qui fait passer un fichier vérolé pour un document d’un partenaire commercial sûr.

Un «malware» très sophistiqué

Le virus permet de prendre le contrôle à distance d’un poste de travail. Les pirates peuvent ainsi commander à des bancomats de sortir des billets au moment où un complice passe devant. Un établissement a perdu 7,3 millions de cette manière.

Les activités de l’employé peuvent aussi être surveillées par ce «malware». Les cybercriminels imitent ensuite les opérations bancaires: ils détournent des fonds en faisant en sorte que cela apparaisse comme une transaction parfaitement normale. Un établissement s’est ainsi fait soustraire 10 millions via des opérations sur sa plateforme en ligne.

(L'essentiel/reg/AFP)